Anne Victoire

écrit à

   


Louis XIV




Interrogations

    Majesté,

J’aimerais vous poser diverses questions qui, je l’espère, ne vous importuneront point: dans divers ouvrages établis sur Votre Majesté, les généalogistes font mention de deux enfants nés de vos amours avec Madame de Montespan en 1669 et parlent même de jumeaux. L’un serait mort jeune et l’autre en 1672. Pouvez-vous m’en dire davantage?

Lorsqu’éclata l’affaire des poisons, vous avez laissé partir Olympe Mancini, comtesse de Soissons, avant de dire qu’un jour peut-être vous auriez à répondre de cet acte devant votre peuple. Avez-vous par la suite regretté d’avoir épargné ainsi la comtesse?

Croyez-vous à la thèse de l’empoisonnement de votre nièce Marie-Louise d’Orléans, reine d’Espagne,

Recevez mes respects,

Anne Victoire


Madame,

Je vais vous décevoir. Aucun jumeau n’est issu de mes relations avec madame de Montespan. Je n’ay espargné personne dans cette triste Affaire des poisons. Ni la comtesse de Soissons, ni aucune autre personne.

Sur le sujet de la feue Reyne d’Espagne, je n’ay pas tendance à croire ce genre de chose. Cela dit, lorsque l’on a des ennemis, rien ne peut estre exclu de façon définitive. Cependant, je ne crois point que la Reyne d’Espagne fut empoisonnée. Et vous?

Louis