Simon Demers
écrit à

   


Louis XIV




Dieu et le Roi


    Monsieur Louis XIV,

J'ai une question pour vous. À la suite de la mort de Monsieur Mazarin, vous avez adopté un modèle de monarchie absolue en prétendant que Dieu lui-même vous avait donné ce rôle. Si c'est le cas, comment vous est-il apparu?
Monsieur,

Avant de respondre a vostre question, je me dois de vous corriger.  La façon de gouverner que vous appelez «monarchie absolue» n'est point née avec moy.  Peut-estre, cependant, en ay-je appliqué le modéle avec plus d'efficacité que mes prédécesseurs, en gouvernant par moi-mesme, sans principal ministre. Aussy, je ne prétens rien: le Roy de France est le lieutenant de Dieu sur Terre. Le Roy, lors de son sacre, devient l'oint du Seigneur. Cela depuis le tems du Roy Clovis. Il ne s'agit point de voir Dieu de ses yeux.  Qui peut prétendre une telle chose? Mais les décisions d'un Roy sont toujours inspirées par Dieu. Connaissez-vous, Monsieur, la cérémonie du sacre? Le déroulement de celle-cy pourroit sans doute vous aider à comprendre ces choses qui semblent, de vostre tems, avoir bien changé, je m'en rends compte.

N'hésitez point à m'escrire de nouveau, si vous avez d'autres questions.

Louis