Elise
écrit à

   


Louis XIV

     
   

Devoir à faire

   

Sire,

Ce que l'on apprend sur vous en lisant votre correspondance est tout bonnement incroyable et je vous remercie de répondre à nos lettres. J'ai malheureusement une requête à formuler, j'aimerais que vous répondiez à cette question:

Expliquez-moi le processus de sophistication des danses populaires et en quoi la danse académique a été un enjeu de pouvoir royal.

Il n'y a que vous qui puissiez m'aider...

Votre servante,

Élise


Madame,

Créer l’Académie Royale de danse a esté un de mes premiers actes de gouvernement. J’ay cru qu’il estoit important de trouver une façon d’escrire la danse et de la codifier.

Ce que vous entendez par «danse populaire» est dans toutes les danses du peuple. Je ne pourrois vous en entretenir trop longuement mais je puis vous dire que souventes fois, ces danses inspirent celles de la Cour.

En ce qui concerne la danse comme enjeu du pouvoir royal, je vous reffereray à mes correspondances précédentes avec vos contemporains et qui portent sur le mesme sujet. L’on m’asseure que vous pouvez les consulter et il semble que d’ailleurs vous l’ayez déjà fait, puisque vous m’en parlez vous-mesme.

N’hésitez point à m’escrire de nouveau si vous avez d’autres questions sur ce sujet ou un autre.

Louis