Anthony Le
écrit à

   


Louis XIV




Avez-vous beaucoup d'amis?


    Bonjour,

Je m'appelle Anthony, j'ai 11 ans et je vis au 21e siècle. Je suis au collège Roland Garros.
J'y ai lu et appris plein de choses sur vous, mais je voulais en savoir plus.

Tout d'abord, à votre époque, au XVIIe siècle, il n'y avait pas d'électricité. Ça devait être gênant de se déplacer avec une bougie, et dans votre château, il devait faire froid.

J'ai lu aussi que votre père est mort quand vous aviez cinq ans. Est-ce que vous vous rappelez de lui?

Après, quand vous êtes devenu roi, vous vous êtes fait appeler «le roi soleil». Pourquoi?

Comment avez-vous fait pour diriger la France, pour que votre pays aille bien?

J'aimerais savoir encore quelque chose sur votre entourage. Avez-vous beaucoup d'amis?

J'espère que j'aurai une réponse. Au revoir.

Anthony Le (élève de 6e B)


Monsieur,

Il me fait grand plaisir de pouvoir respondre à vos questions.

L'on m'a expliqué ce qu'est l'électricité et il me semble que c'est là une découverte merveilleuse et très utile. Il est vray que de mon tems, nous devons utiliser les bougies pour nous éclairer et les feux dans les foyers pour nous réchauffer.  Le chasteau contient plusieurs milliers de bougies et donc celuy-ci se trouve estre très bien éclairé. Lorsque l'on transporte une bougie avec nous en nous déplaçant, cela se fait avec un bougeoir. Chaque soir, lors de la cérémonie de mon coucher, je dois décider qui portera le bougeoir et cela est un grand honneur pour la personne choisie, car cela luy permet d'estre très près de ma personne.

Mais il est vray que, malgré les foyers et les cheminées, le chasteau peut estre très froid l'hiver. Pour moy qui apprécie le grand air, cela ne se veut pas estre un problesme. J'aime bien quand les fenestres sont ouvertes, malgré le froid. Mais certaines personnes de mon entourage, comme Madame de Maintenon, n'aiment point le froid et le grand air et cela leur est plus difficile de supporter le manque de chaleur. Dans leur cas, peut-estre que l'électricité serait bénéfique!

En ce qui concerne mes souvenirs du feu Roy mon père, malgré mon excellente mesmoire, je n'en ai point gardé beaucoup. Je n'avois point encore cinq ans au moment de sa mort, j'estois bien jeune.

J'ai choisi, il y a très longtems de cela, le soleil comme emblesme, car celuy-ci est le centre de l'univers et les planètes s'ordonnent autour de luy dans une danse parfaite. N'est-ce point là l'emblesme parfait pour un Roy?

Comment ay-je fait pour diriger la France? Vous me posez là une excellente question, jeune homme. Le mestier de Roy est le plus beau mestier du monde, bien qu'il ne soit point le plus facile. Le Roy est le lieutenant de Dieu sur Terre et il est guidé par Luy dans toutes ses décisions. N'ay-je, pour autant, commis aucune erreur? Non, bien évidemment, car il s'agit là d'une grande responsabilité. Il m'est arrivé d'en faire. Peut-estre alors n'avois-je point écouté Dieu comme je me devois de le faire. Mais je crois pouvoir dire aujourd'huy que je ne réussi point trop mal, ne croyez-vous point?

Il est bien difficile pour un Roy d'avoir des amis. Cela est mesme bien rare. J'appris très tost que les Roys n'ont point d'amis, mais plutost des sujets. De par son mestier, un Roy est si haut que personne ne peut vraiment le comprendre et il ne peut se confier à personne. Il arrive que l'on se sente bien seul, parfois, lorsqu'on est Roy.

N'hésitez point à m'escrire de nouveau si vous avez d'autres questions.

Louis