Clément Haag
écrit à

   


Louis XIV




Arrestation de Fouquet

    Votre Majesté,

Bonjour!

J'ai une petite question à laquelle vous êtes sûrement le mieux placé pour répondre. A l'école, nous avons parlé de vous et de l'arrestation de Fouquet. Et avec tout le respect que je vous dois, on dit que vous étiez jaloux de lui (je n'y crois pas, je puis vous l'assurer). Voyez-vous, quand il avait fait une fête pour vous, en rentrant vous avez ordonné son arrestation et on dit que vous étiez jaloux de sa fortune.

Merci de me répondre.

Respectueusement,

Votre serviteur dévoué,

Clément Haag


Monsieur,

Vous faites très bien de ne pas croire à cette histoire de jalousie. Sa malhonnesteté fut descouverte par moi-mesme et Colbert, à la mort du cardinal Mazarin, lorsque je pris moi-mesme mes affaires en main. Il fut jugé et ses biens furent effectivement confisqués, puis remis à la femme de Fouquet et à son fils. Je vous asseure qu’il y a point de jalousie dans cette histoire.

Louis