À propos de Saint-Cloud
       

       
         
         

David

      Sire,

On ne saurait trop louer les charmes de Versailles qui restera à jamais d'une splendeur inégalée. Le lieu parle d'ailleurs de lui-même et honore la mémoire du plus grand roi qui, des marécages putrides, fit surgir le plus beau des palais. Aussi n'est-ce pas de Versailles que je voudrais entretenir Votre Majesté, mais d'une demeure que Votre Majesté connut bien et dont rien ne reste aujourd'hui.

Cette demeure, c'est Saint-Cloud qui, jusqu'en 1870, date à laquelle elle brûla, fut le second lieu le plus visité de France. On dit qu'elle contenait de véritables thermes, on dit qu'elle était remplie d'oeuvres d'art (les inventaires encore aujourd'hui font rêver), on dit même, que Votre Majesté me pardonne, que vous en fûtes jaloux. Monseigneur l'aura compris, on dit beaucoup de choses sur Saint-CLoud. Mais dois-je ajouter foi à tout ce qu'on raconte?

Comment connaître la vérité? De ce patrimoine majeur français, il ne reste que le parc. C'est ce pourquoi je supplie Votre Majesté de me parler de Saint-Cloud.

Je suis, dans ces sentiments, de Votre Majesté, le très humble serviteur,

David

 

       
         

Louis XIV

      Cher David,

J'apprécie que vous me parliez de Saint-Cloud, qui est un endroit que j'ay toujours bien aimé. Dès que j'ay vu Saint-Cloud en 1658 lors de la feste donnée par le propriestaire précédent, le banquier Hervart, je désiray immédiatement l'acquérir pour le donner à feu mon frère, Philippe d'Orléans. Mon frère avoit un très bon goust pour la décoration et les bastiments et il sut agrandir et aménager Saint-Cloud qui devint une demeure magnifique, somptueuse. Pour ce faire, il consulta plusieurs des artistes qui oeuvrèrent pour Versailles, je pense entre autre aux magnifiques jardins de Le Nostre. Il sut aussi nous surprendre en appelant près de lui Pierre Mignard, qui peignit la superbe galerie d'Apollon. Les divers appartements sont décorés de tapisseries et de peintures et on y trouve aussi de nombreuses glaces. L'anti-chambre de Madame présente un très beau portrait de la famille royale peint par Nocret. Le marbre et l'or sont en abondance. Les meubles et les différents objets qui décorent les appartements ont tous esté acquis par Monsieur et sa famille, qui comme je vous le disois, avoit un goust certain pour ce genre de choses.

Il est certain que j'admire Saint-Cloud comme un des plus beaux domaines de France. Je ne doute point que mon neveu Philippe d'Orléans, fils de Monsieur, saura entretenir et continuer d'améliorer cette demeure.

Louis