Lilie
écrit à

   


Louis XIV




Adolescence

    Cher grand roi Louis XIV,

Je me suis toujours intéressée à vous, votre manière de vivre, votre histoire, votre jeunesse...

Je suis navrée de ce qui vous est arrivé alors que vous étiez encore si jeune mais, vu votre histoire, vous avez su faire face et user d'une grande intelligence pour gérer les nobles qui vous ont traumatisés si jeune. Mais passons, ensuite vous avez du déménager avec votre mère, et en attendant de pouvoir profiter de votre pouvoir et de reprendre la direction de la France, je me suis toujours demandé comment vous aviez pu passer votre adolescence.

C'est une question que je me suis toujours posée, maintenant encore, pendant que je vous écris, et j'espère qu'après votre réponse je pourrai en savoir un peu plus sur ce sujet qui m'intrigue.

Bon je vous laisse, monsieur le roi, en attendant votre réponse.

Cordialement,

Lilie

Madame, 

Sans doute voulez-vous parler de la période qui suivit la Fronde? Comme tout ce qui est jeune, je m’intéressois aux divertissements de tout genre tels la chasse, la danse, la musique… mais sans jamais perdre de vue que j’estois le Roy. Ayant atteint ma majorité pendant les troubles, les années qui suivirent la fin de la Fronde me permirent de poursuivre mon apprentissage du gouvernement tout en acceptant l’aide de mon parrain, feu le cardinal Mazarin, et de ma mère. Je pris moi-mesme mes Affaires en main à la mort du cardinal en 1661.

Je crois bien ne point vous donner toutes les explications que vous désirez. Si vous avez des questions plus précises, n’hésitez point à les poser.

Louis