Retour en page d'accueil de Dialogus

Marika
écrit à

Lilith


Un exemple à suivre


   

Ô Grande Lilith, je t'honore.

Je dois vous dire que de découvrir votre histoire m'a fait le plus grand bien. Je n'avais que dégoût et rancœur envers les Écritures Saintes. De connaître l'histoire de celle qui est selon moi la première féministe de l'humanité est une joie immense.

Lorsque vous avez quitté l'Éden car Adam voulait vous imposer sa domination, vous avez montré à toutes les femmes qui sont nées et à naître qu'il n'est pas question de se laisser marcher sur les pieds. L'homme et la femme furent créés égaux, c'est ce qu'il faut retenir.

Êtes-vous favorable aux groupes féministes qui vous admirent et revendiquent aujourd'hui une égalité toujours à attendre?
Pensez-vous que Dieu est misogyne d'avoir profité de votre départ pour créer une femme plus «douce, innocente et docile» que vous? Une femme qui en fait se laisse dominer et berner alors que vous êtes tellement forte et intelligente?

Chère Lilith, je ne suis pas fille d'Ève, je suis votre fille. Puissiez-vous me guider dans ma recherche d'émancipation.

Marika


Marika,

Je suis une femme, c'est vrai. J'ai quitté un homme qui souhaitait me dominer, c'est tout aussi vrai. Mais je ne veux pas, pour cela, être une idole féministe, car je ne prône pas l'égalité des sexes: je défends le droit pour tout être à choisir son existence.

Alors non, il n'est pas question pour mes enfants -filles et fils- d'accepter un joug immérité, parce que leur esprit et leur âme sont forts et brillants. Mais je ne reconnais pas mes filles dans ces femmes qui hurlent à tout va contre les hommes en général, sans distinguer le bon grain de l'ivraie, parce qu'elles ne font pas preuve d'intelligence ce faisant. Il ne suffit pas de se rebeller pour être ma fille! Et je ne reconnais pas mes fils dans ces hommes qui imposent leurs choix aux autres par la force ou la violence, parce que leur esprit est pauvre, mais j'ai des fils autrement plus puissants que ceux-là!

Ouvre ton esprit, Marika, tu es un être humain avant d'être une femme.

Quant à la nature de Celui-que-je-ne-nomme-pas... S'Il avait voulu que l'homme se dote de la capacité de se rebeller à travers moi, Il ne s'y serait pas pris autrement...

LiLiTH

************************Fin de page************************