Retour en page d'accueil de Dialogus

Ziegfried
écrit à
Lilith
Lilith


Supériorité ou égalité?


    Lilith,

Vous êtes une énigme pour moi depuis quelques années. N'êtes-vous pas la Femme à avoir refusé la prétendue supériorité de l'homme et celle de l'Église catholique? Pour moi, vous incarnez la rébellion et le féminisme, qui n'est apparu que trop tard. Mais je me demande si vous êtes pour la supériorité de la femme ou l'égalité des sexes? Mais pour moi, vous, Femmes, avez un pouvoir que l'homme n'aura jamais: vous donnez la vie; et nous, malheureusement, nous tuons dans des guerres au nom d'une personne que nous n'avons jamais rencontrée.

Pour cela, Lilith, recevez tout mon respect.

Ziegfried


Ziegfried,

Je ne suis pas féministe, je ne suis pas pour la supériorité de la femme, je ne suis pas pour l'égalité des sexes parce que rien de tout cela n'avait de sens lorsque j'ai été créée. Nous étions deux créatures de Celui-que-je-ne-nomme-pas, humaines et compatibles, conçues pour se compléter, destinées à vivre en harmonie.

Pourquoi Adam a-t-il décidé qu'il était le dominant? Parce que ma voix était plus douce? mes hanches plus larges? ma taille plus fine? ma chevelure plus soyeuse? Tant de choses se sont jouées parce que ce premier homme était avide de pouvoir! Pense à ce qu'il aurait pu advenir si nous avions décidé que le plus intelligent des deux prendrait les décisions, ou encore que le plus bienveillant serait responsable du bien-être du couple.

De cette pulsion originelle sont nées toutes les injustices.

LiLiTH

Je vous remercie de m'avoir répondu. Votre réponse m'a éclairé et je suis tombé sous le charme de votre sagesse. D'autres questions me sont venues il y a quelques jours: comme vous le savez peut-être, depuis les années soixante la femme est plus libre et casse les préjugés sexistes en essayant de s'affirmer forte et/ou manipulatrice. L'envie de montrer sa féminité se fait de plus en plus tôt. Cependant je trouve que cela ne fait que renforcer la femme-objet, instrument de plaisir pour l'homme. Je voulais savoir votre avis de femme "rebelle" et d'être humain sur ce sujet.

Chère créature inacessible, je vous envoie mes salutations admirables et respectueuses.

Ziegfried, dont le nom m'évoque Sigurd,

On peut en effet se demander si la tendance actuelle des femmes occidentales à se dévoiler les rabaisse ou non à l'état de femme-objet.

Tu le sais, ce qui est esquissé, évoqué, est plus troublant que ce qui est dévoilé. Pourtant ces reins à nu, ces ventres exhibés, ces dentelles délicates émergeant des pantalons, ces cuisses offertes au regard déclenchent des envies. Ces femmes se savent désirables, ne veulent pas le cacher et se réservent le droit de ne pas éteindre les feux qu'elles allument.

Les esprits bien-pensants les jugent, mais tu sais ce que je fais de leur morale.

Cela ne fera pas avancer le débat de l'égalité des sexes, ni celui de la considération des âmes plutôt que des corps sexués d'ailleurs, mais cela ne le fera pas non plus reculer.

Par contre, il m'arrive de sourire à l'idée que l'homme décide de cesser d'être celui qui bave devant ces jolies exhibitionnistes et choisisse d'être celui qui se fait désirer. MMMmmm

LiLiTH
************************Fin de page************************