Retour en page d'accueil de Dialogus

 Loreline
écrit à

Lilith

Questions sur moi-même...


   

Bonjour Lilith,

J'ai été plutôt surprise de découvrir ce site! Intéressant...

Je voudrais te remercier d’être venue, merci pour la liberté que tu nous offres. J'aimerais te poser certaines questions. La première a trait à ma vie quotidienne. J'ai l'impression que quelque chose en moi me bloque, me ralentit, pour passer à l'action. Est-ce la peur? Y a-t- il autre chose? Et ma colère, je ne veux plus la ressentir, surtout pas aussi fortement, pour moi et pour ceux qui m'entourent... D’où vient-elle?

Et la dernière question: pourquoi ai-je peur de moi? Est-ce seulement mon éducation?

Je te remercie de tout mon cœur. Amour et liberté.

Loreline


Loreline,

Il n'y a rien de mal à éprouver de la colère. C'est un sentiment humain, salvateur parfois. Néanmoins, elle est faite pour s'exprimer, pour sortir. Il ne sert à rien de cultiver sa colère et de l'intérioriser; c'est en l'évacuant qu'on progresse. Il n'est pas étonnant que tu te sentes bloquée si tu redoutes et tentes de maîtriser l'ire qui grandit en toi. Cela fait de toi un être que tu sens instable, inquiétant.

Je n'aime pas les faibles, Loreline, mais les forts connaissent des moments de fragilité. Ce que tu feras de ta colère te diminuera ou te grandira et c'est cette épreuve qui me fera t'estimer ou non.

Lorsque tu auras lu mon message, tu vas utiliser ta colère. Tu ne la tourneras pas contre le premier venu, tu ne la laisseras pas jaillir de toi sans la connaître. Non: tu vas réfléchir à ce qu'elle est, à ce qui la motive. Lorsque dans ton esprit tu en cerneras la nature, tu vas l'exprimer. Le moyen est à ta convenance: tu peux écrire ton ressentiment, tu peux aller en forêt et crier au premier arbre venu tes doléances, tu peux peindre, chanter...

Si tu reviens vers moi, je veux que tu sois capable de me dire qui tu es après le passage de cette colère.

LiLiTH
************************Fin de page************************