Raphael H.
écrit à

   


Lilith

     
   

Pas de Lilith à Braga

   
Vénérable Lilith,

Je me suis souvent demandé pourquoi votre nom n'apparaissait pas dans la liste des démons du Concile de Braga. Est-ce parce que la religion officielle avait besoin de vous? Est-ce parce que votre culte ne représentait plus une interférence dans la voie trop linéairement tracée aux fidèles du christianisme "propre"?

J'ose espérer qu'il existe d'autres raisons alors que j'y retrouve d'autres démones comme Astarté qui, même si elle n'est pas sans ampleur, ne peut prétendre à votre grandeur.

Homme au nom d'archange,

Quelle farce ce concile! En effet mon nom ne figure pas sur la liste des démons, laquelle est d'ailleurs bien incomplète. Ils ont passé tellement de temps à discuter des dérangeants Mani et Priscillien...

Même s'ils avaient travaillé un peu plus sur leur liste de démons, je pense que je n'y figurerais pas, en premier lieu parce que les textes sacrés de la chrétienté évitent de s'étendre sur mon histoire et qu'il faut consulter le Talmud ou le Zohar pour en apprendre plus. Et ces sages cardinaux ont une idée très précise des ouvrages qui doivent faire référence et de ceux qui ne le peuvent.

Partant de là, il était difficile de me déclarer démone, parce qu'après tout je suis une création de Celui-que-je-ne-nomme-pas, et ma nature est double, à la fois divine et démoniaque.

Tu vas me dire que cela ne devrait pas m'empêcher de figurer sur leur liste, puisqu'ils y inscrivent des anges déchus. Mais ces anges-là sont des démons supérieurs, des dirigeants, des princes. Faire figurer le nom de Lilith sur la liste, c'était l'accepter en tant que créature divine déchue et reine des succubes... or ce n'est pas la tradition chrétienne qui nous apprend que je suis reine.

Ils ont voulu m'effacer de leur histoire, de leurs textes sacrés, et cette absence de témoignage les a empêchés de me déclarer démone, quelle ironie!

LiLiTH