Retour en page d'accueil de Dialogus

Demetra561
écrit à
Lilith
Lilith


Fan de Lilith en force


    Chère Lilith,

Je vous ai admirée au moment où on m'a parlé de vous. Moi-même, je suis très peu encline à être soumise à Dieu, c'est pour cela que j'ai été tout de suite éprise d'une grande fascination pour vous. C'est vrai, après tout, pourquoi la femme devrait-elle être soumise à l'homme en plus de Dieu?

Vous êtes pour moi l'incarnation de la femme libérée, peu importe si pour vous avoir admirée, je vais en enfer! Je vous ferai un petit coucou, si je peux, j'espère que vous vous souviendrez de cet humble courrier que je vous adresse.

Au fait, la ruse du serpent, c'est très bien trouvé, car c'est vous, si je suis bien informée, qui en avez eu l'idée, ou du moins, qui y avez participé. Bref, merci pour tout, le jardin d'Eden, ça doit être lassant. La Terre, c'est plus palpitant avec sa dose de risque!

Au revoir!

Avec toute mon admiration,

Demetra


Démétra,
 
Le serpent... L'un de mes enfants a dit: «Je peux résister à tout, sauf à la tentation». Il n'y a rien de plus puissant.
 
La soumission existe, même si elle te révolte, parce qu'il y a des créatures qui sont dominantes. C'est ainsi. Ce qui n'est pas admissible c'est que cette domination s'exerce alors qu'elle n'a pas lieu d'être. Lorsque Celui que je ne nomme pas nous a créés, Adam et moi, il nous a créés égaux. Me libérer c'était refuser de régresser, de n'être pas moi.
 
La rébellion n'a d'intérêt que lorsqu'elle permet à l'individu d'avancer.
 
LiLiTH
************************Fin de page************************