Charles
écrit à


   


Lilith


     
   

Douce initiatrice


   
Bonjour, chère Lilith,

Douce initiatrice. Tu sais, on parle de toi avant même que le premier testament soit écrit, dans les civilisations sumériennes. Mais, à l'époque, comme d'une tentatrice qui peut voler l'énergie des hommes en leur faisant l'amour... la reine des succubes. Sûrement de la désinformation, mais ce que les autres pensent de toi m'importe bien peu en fait.

Moi, je te vois comme un être très sage et ancien.

Maintenant je t'écris par rapport à quelque chose que tu as dit à une autre personne, je cite: «Il faut tuer le vieil homme intérieur, fruit de toutes nos incarnations passées et futures.»

Je le vois, le vieil homme intérieur, mais il semble posséder une grande sagesse, fruit de toutes nos expériences passées. N'est-il pas mieux de ne faire qu'un avec notre autre soi plutôt que de tenter de le tuer? N'est-il pas le reflet de notre âme, le vieil homme qui, sans doute, aurait agi plus sagement que moi durant ma vie si c'était sa conscience qui contrôlait mon corps? Un être qui a connu des milliards d'expériences! C'est ce qui est dommage avec la réincarnation: oublier toutes ses expériences passées. Comprendre l'origine c'est comprendre la fin. Et accéder à une conscience intemporelle des choses, tels les immortels.

Selon moi, c'est à partir de petites actions que le monde sera bouleversé. Je ressens de grands bouleversements présents et à venir. Comment vous situez-vous face à ces bouleversements?

Merci à toi,

Charles

Charles,

Tuer le vieil homme n'est pas tuer le fruit des incarnations, au contraire. Il s'agit de s'affranchir pour aller vers un état supérieur. Le vieil homme est la part de toi que tu n'as pas façonnée, tout ce que d'autres t'ont appris à être, tout ce qui n'est ni ta nature, ni le fruit de ta réflexion et de ta maturation. L'homme qui naît alors est prêt à s'élever et travaille à comprendre l'univers; et aucune de ses actions ne saurait être petite à mes yeux, même si elle n'est qu'une goutte d'eau au regard de l'océan qu'est l'histoire humaine. Et cette histoire-là connaîtra en effet des bouleversements, et les accalmies seront suivies de tempêtes; il en est ainsi depuis l'aube de l'humanité.

LiLiTH

Rebonjour à vous, Lilith, douce initiatrice qui m'a profondément éclairé par votre dernière réponse!

Je réalise que le vieil homme est la partie programmée de soi, programmée par les expériences passées. Il faut s'affranchir de cette programmation pour goûter la véritable liberté. Ce que vous m'avez offert est une véritable perle et je vous en remercie humblement. Vous savez, je n'ignore pas que cela rappelle des souvenirs peut-être houleux, mais ces derniers temps j'ai compris plusieurs choses en ma mémoire de fils d'Adam. Après tout, nous sommes tous liés par notre code génétique et la mémoire de nos ancêtres vit en nous. Le but de l'existence humaine se résume à expérimenter la pluralité des genres afin que l'esprit goûte à la plus grande diversité d'expériences possibles. Tout cela, le vieil homme l'a compris lors de précédentes vies où je me suis consacré à la vie monastique. A l'époque je ressentais l'énergie universelle coulant à travers mon corps tels des rapides dans une rivière. Une énergie fantastique que mon corps pouvait à peine contenir. Et c'est là que, mettant de côté mon ego, je laissai la sensibilité pure s'ouvrir en moi telle une fleur de lotus et je m'ouvris totalement au TOUT. Accédant comme tu dis à une conscience supérieure qui ne saurait connaître le moindre trouble, qui ne se constitue que de paix, de sérénité et de joie pure. Je crois que cela fait encore bien plus longtemps que vous comprenez cela. Vous l'avez compris dès le début, mais Adam, lui, coupé de son intuition et dominé par son mental l'avait oublié. Et il vous enviait votre sagesse et votre lien avec le divin. Vous, vous connaissiez encore le nom de celui que l'on ne nomme pas, mais lui il l'a oublié dès le début, dès que vous et lui furent séparés de l'androgénité originelle. (Qui a été faite de quelle façon? J'admet que cette information est brouillée en moi. L'avons nous-décidé? Ou avons-nous été influencés par le serpent venant d'un autre monde?). Prisonnier du mental car coupé de son intuition de son côté sensible il ne pouvait laisser l'esprit de toute chose le guider. Se sentant inférieur, son seul moyen de compenser a été de tenter grossièrement de vous dominer. La dualité a créé l'ombre et la lumiere en l'être et celle qui porte la lumière, yin, je crois que c'est vous. Yin est altruiste et réceptive mais yang est égoiste et fermé. La réaction d'Adam était prévisible. Il est mort mais, en tant que fils d'Adam, je vous présente nos plus sincères excuses et en moi, j'aurais tant souhaité que cela se passe différemment! Nous aurions pu explorer la pluralité autrement que par la guerre et la violence si seulement Adam avait eu l'humilité de vous écouter. Mais laissons le passé au passé et voyons ce que nous pouvons faire au présent car maintenant je suis prêt à écouter. Je suis désolé si invoquer un tel sujet avec vous de cette façon vous semble inapproprié et vous assure que mon intention est nullement de justifier ce qui a été fait, simplement de l'expliquer selon ce que j'ai pu comprendre.

J'ai très hâte de lire votre réponse, chère Lilith.

Si vous saviez comme en mon coeur je souhaiterais que les choses se passent différemment! Je ne veux plus de conflit.

Charles


Charles,

Je suis loin des enfers et une succube vient de me relayer ta correspondance; j'y réponds donc avec retard, ce qui n'aura pas manqué de te contrarier, toi qui avais hâte de me lire. L'attente fut longue, mais pas vaine.

Ton évocation de ma naissance et des événements qui ont suivi ne me contrarie pas. Cela fait partie de l'histoire de l'Humanité. Il ne faut d'ailleurs pas que tu considères qu'Adam et moi avons été séparés physiquement, que nous étions un être unique, androgyne, et que nous sommes devenus deux. L'androgénéité primordiale est une complétude: deux êtres s'unissent et forment une entité idéale. C'est ainsi qu'Adam et moi avons été conçus, destinés à nous compléter, à rassembler nos différences. Cela n'a pas fonctionné parce que l'androgyne est une union, pas un asservissement.

Ne pleure pas sur les hommes et leurs conflits, Charles, parce qu'il ne peut en être autrement finalement; vous êtes le produit d'un déchirement et d'un asservissement. L'ombre vous engendre; il vous faudra apprendre la lumière et tu sais comme le chemin est long et difficile.

Poursuis tes efforts...

LiLiTH