Retour en page d'accueil de Dialogus

Mathilde 
écrit à

Lilith


Comment te traitait le premier homme ?


   

Lilith,

Comme tu es la première femme du premier homme, je voulais savoir comment il te traitait. De nos jours, les femmes ont les mêmes droits que les hommes, quoique ces derniers soient tout de même un peu machos. Mais il n'en a pas toujours été ainsi. Il n'y a pas si longtemps encore, les femmes suivaient les avis de leur mari et n'avaient pas de liberté.

J'espère donc que cette volonté des hommes de tout vouloir diriger n'est pas héréditaire, n'est pas due au caractère du premier homme, ton mari, mais a plutôt été acquise au fil du temps.

Autre chose: as-tu des gènes de vampire? Je te pose cette question car dans beaucoup de livres fantastiques, ton nom est souvent utilisé pour jouer un rôle obscur, comme dans la trilogie de Nora Roberts, une super trilogie fantastique, où la puissante reine des vampires nommée «Lilith» veut créer une puissante armée afin d'envahir les mondes et mettre les hommes en esclavage mais aussi en faire son casse-croûte.

J'attends tes réponses avec impatience,

Flore

Projet Scolaire Collège Montaigne Tours(37)


Flore,

À l'origine, lorsqu'Adam et moi fûmes créés, nous étions parfaitement égaux, faits de la même glaise primordiale, mais différents dans notre nature afin de nous compléter. Il s'est produit quelque chose qui n'avait aucune raison d'être puisque nous vivions en Éden, en harmonie, tous nos besoins satisfaits: Adam a voulu occuper une position dominante. Cette prise de pouvoir injuste, je l'ai refusée et je suis partie. La suite de l'histoire d'Adam, tu la connais, les textes religieux la relatent abondamment.

Tous les hommes sont issus d'Adam... Mais tous les nouveaux-nés m'appartiennent pendant quelques jours. L'hérédité n'est pas tout.

Ai-je des gènes de vampire? Hum... Dans la mesure où les rares textes qui daignent parler de moi précisent que je suis la mère des succubes et des vampires, je dirais que ce sont eux qui ont mes gènes. Les auteurs de fantastique se plaisent à galvauder mon nom, sans que cela -à l'évidence- n'élève leur esprit. Créer une armée et réduire les hommes en esclavage, allons! Ce serait d'un ennui mortel, digne d'un Adam. Quitte à être un obscur personnage, j'ambitionne d'être plus perverse que cela!

LiLiTH

************************Fin de page************************