Johann
écrit à


   


Lilith


     
   

Au sujet d'Athénaïs


   
Madame,

Particulièrement proche de certains notables du dix-septième siècle, je me fais à l'instant leur porte-parole pour vous demander si, dans la fameuse affaire des poisons qui occupe encore bien nos esprits, votre présence -ou votre force- a été invoquée lors des pratiques occultes d'Athénaïs de Montespan.

Malgré les pressantes demandes du Roi de conserver secret ce que la police a pu découvrir à l'issue des cérémonies nocturnes auxquelles vous avez participé, nous savons quel en était le principe. Nous connaissons approximativement leur déroulement. Cependant, votre participation spirituelle a-t-elle pu être avérée?

Bien à vous,

Johann

Johann,

Je ne lèverai pas le voile sur l'identité des personnes ayant sollicité la Voisin et ses comparses de diablerie, c'est un petit mystère dont je fais cadeau à l'Histoire. Par contre, je peux te parler de l'invocation des démons lors de ces cérémonies -de la mienne éventuellement.

Je crois que s'il fallait qualifier la capacité de la Voisin à invoquer un démon, on pourrait dire qu'elle était équivalente à celle de la Montespan à élever des cochons! Non, cette fripouille était fort habile dans l'art de la captation de l'argent d'autrui, mais n'a jamais reçu en sa demeure une seule créature démoniaque, quelle qu'elle soit.

Je ne dis pas qu'elle n'a pas essayé, peut-être même a-t-elle cru être inspirée par quelque prince démoniaque et autres succubes. Mais rien, pas la pointe d'une queue fourchue dans cette histoire! Qu'importe, de toute façon, créer et nourrir la crainte du démon était suffisant pour ce que ces empoisonneuses avaient à faire.

LiLiTH