Retour en page d'accueil de Dialogus

Géronimo
écrit à
Lilith
Lilith


Aurore


    Bonjour Lilith!

Pas besoin de signaux de fumée pour vous faire comprendre ce qu'en littérature de plume (une taillée en biseau extraite de ma coiffe) on nomme «lire entre les lignes» ou en langue des oiseaux l'aspect souterrain «des cris» (d'écrits...).

Petite introduction pour jouer sur un thème qui m'est cher: le parallèle entre les contes «pour enfants» ou la littérature pour la jeunesse qui portent des graines d'une vérité pas toujours évidente à mettre entre les mains de ceux qui se plaisent à ne pas rêver dans leur lit de la rationalité!

Un exemple avant de vous quitter: l'explication scientifique et «fumeuse» concernant la formation des aurores boréales (je me suis amusé à un petit article sur le sujet dans mon blog!). Quand on peut savoir qu'à l'origine il y a le «Dieu qui fume» c'est une notion à... «creuser»! Et si vous voulez bien la creuser avec moi, merci d'avance de votre temps précieux!

Alors peut être à plus tard chère Lilith...



Géronimo,

L'humanité aime le travestissement. Tantôt elle se plaît à trouver de divines origines à tout phénomène, dès lors que sa beauté ou sa dangerosité l'impressionne, tantôt elle utilise des symboles enfantins pour aborder des thèmes graves. Cela rend le décryptage des contes et légendes savoureux...

Quant à ces fameuses aurores boréales, on a tant dit sur elles. Pourtant, si je devais me pencher sur l'une de ces théories, je retiendrais celle de la Terre creuse. Elle a tant fait couler d'encre, déclenché tant de passions, tant de folles recherches et d'expéditions.

LiLiTH


Bonjour Lilith!

Je ne sais si je peux vous répondre sur Dialogus. En tout cas je le fais ici en vous remerciant de votre missive qui me fait comprendre que l'on est en phase sur la «terre creuse»!

Bonne découverte et bonne continuation à dispenser vos points de vue.


Géronimo,

Je m'exprime ici, alors oui c'est certainement le lieu pour me répondre.

Quant à ton blog, je l'avais déjà visité, naturellement.

LiLiTH

************************Fin de page************************