Oscar
écrit à

   


Jidhu Krishnamurti

     
   

L'idée de l'athéisme a-t-elle toujours de la valeur?

   

Cher Jidhu Krishnamurti,

Vous êtes la première personnalité à qui je pose une question.

Vous trouverez peut-être ma pensée un peu idiote, et d'ailleurs je trouve moi-même que ce que je vais écrire est bien trop simple pour être exact, mais voilà: selon moi, l'idée de l'athéisme n'a plus de valeur car elle va à l'encontre (et très paradoxalement) de ce que la science arrive à prouver. Je ne vais utiliser que deux arguments simples: le fait que tout effet ait une cause, et que rien ne se perde ni ne se crée, mais que tout se transforme.

Si tout effet a une cause, alors l'existence de ce système solaire a une cause. J'ai lu par exemple quelque part que la Terre s'était formée à partir de poussières stellaires. Mais ce n'est pas le plus important. Interrogeons-nous à présent sur l'origine de l'existence de cette poussière, ou de quoi que ce soit d'autre. En simplifiant, nous pourrions dire qu'elle a elle-même été causée par une différenciation de la matière, elle-même causée par le Big Bang, à supposer que ce soit plus qu'une simple théorie. Mais cela non plus n'a plus d'importance. Puisque le Big Bang est un phénomène physique, il a lui-même dû avoir une cause (une réaction ne se produit pas d'elle-même, sinon nous devrions appeler cela de la conscience). Et sa cause a dû avoir une cause. Et ainsi de suite en remontant jusqu'à l'infini.

Or d'un point de vue scientifique, l'idée de l'infini est absurde; cela voudrait dire que le monde n'a jamais eu de début. Donc nous n'aurions à priori que deux options: soit il existe quelque chose de supérieur à la matière, soit, effectivement, l'univers n'a pas de début, et en quelque sorte, n'est pas ancré dans le temps. Mais même dans ce cas-là, nous nous retrouvons face à une affirmation faite par toute personne ayant connu une expérience spirituelle d'un niveau supérieur: «ce que nous nommons «temps» est une illusion».

Enfin, autre argument: si rien ne se perd ni ne se crée, alors comment la matière a-t-elle pu être créée?
Bref, voilà une question qui me tracasse parce qu'elle m'a l'air justifiée mais en même temps bien trop sommaire.

Désolé, c'était un peu long, mais je suis vraiment curieux de connaître votre avis. Je vais d'ailleurs poser la même question à un scientifique cette fois, Albert Einstein. Un type charmant, avec beaucoup d'humour. Vous devriez faire sa connaissance.

Peu m'importe si votre réponse n'est pas rapide, je pourrai patienter.

Bonne continuation,

Oscar


Si vous souhaitez accéder à quelque vérité, allez à la rencontre de cette vérité. La pensée (aussi intelligente soit-elle dans son apparence) ne vous y conduira pas.
 
JK