L'humanité
       

       
         
         

Alexandre

     

Bonjour Krishnamurti,

Je ne sais pas pourquoi ces temps-ci j'ai commencé à me questionner sans arrêt, dans mes temps libres, sur l'humanité. À l'heure actuelle, nos journées sont saturées d'actualités toutes stressantes et inimaginables. Des guerres, des conflits, des meurtres, des tueries, de la violence prennent surface chaque fois qu'un journal est lu ou que les nouvelles sont entendues. On propose la paix, mais de mon point de vue, quand un monde est divisé en milliers de pays, dont chacun est dirigé par différents groupes qui se disputent chaque jour leur place au pouvoir, dont chaque population est reconnue sous divers groupes sociaux, etc. Nous n'aurons jamais la paix, déjà qu'on dit que la paix ne peut exister sans guerre. Je ne dis nullement que nous vivons dans un monde totalement chaotique, mais cela s'en vient peut-être. C'est ici que je ne suis plus certain de moi.

Je me demande simplement: est-ce que l'homme est vraiment mieux qu'avant, c'est à dire, il y a quelques dizaines de milliers d'années? En omettant, bien sûr, le point de vue technologique, scientifique et intellectuel. Vers quel type de monde nous dirigeons-nous si ces tendances persistent?

Merci pour votre temps.

Alexandre

 

       
         

Jidhu Krishnamurti

      Les êtres humains sont ce qu'ils ont été depuis des millions d'années. Quels que soient les progrès que vous citez, ils demeurent violents et désespérés. Nous sommes ces êtres humains et nous contenons en nous toutes les haines du passé.

Notre vie quotidienne est une lutte qui vise à posséder. Les guerres ne sont qu'une expression un peu plus démesurée de nos conflits quotidiens, mais ces guerres existent en chacun de nous. Ces tendances persistent d'abord en nous avant d'exister autour de nous. Il ne peut y avoir de révolution dans ce domaine aussi longtemps que nous croyons que le progrès, la fin de la violence, se produiront à l'extérieur de nous.

Nous devons donc assumer notre responsabilité.

Pour faire naître un monde véritablement neuf, il faut rénover notre esprit. Je parle de cela depuis quelque temps déjà et je m'interroge parfois sur la manière dont ces mots sont reçus parce que, s'ils le sont vraiment, ils ne peuvent qu'éveiller une exigence profonde. Ils ne peuvent pas être les outils d'une nouvelle philosophie, d'une nouvelle méthode. Ils proposent une exploration directe de la réalité. Et cela, personne ne peut le faire pour vous.

Si mes paroles, ou la douleur que vous ressentez devant les terribles informations que vous distribuent les télévisions et les journaux, peuvent vous inspirer à une telle exploration, avec sérieux et dans une attitude responsable, alors votre question trouvera sa réponse la plus profonde. Je ne parle pas d'une pensée de seconde main. Ce genre de réponse est sans valeur. Je parle d'une résolution du conflit en vous-mêmes.

Alors, sans aucun doute, pourrez-vous contribuer à ce que ce monde brutal évolue.

J. Krishnamurti.