La solution
       

       
         
         

Junkyawake

      Bonjour,

Ma question sera simple. Pourquoi je suis le seul à voir qu'il n'y a pas de suite à cette histoire? Que nous vivons dans une prison où tout est déjà écrit à l'avance? Pourquoi personne ne veut me croire?

Pourquoi je peux voir et ne pas changer! Et même si j'arrivais à changer que va-t-il se passer? Est-ce qu'on ne pourra jamais avancer et je joue mon personnage? Je sais que rien n'est vrai! Que nous pensons être dieu! Lui-même est prisonnier de cette histoire! Lui-même doit suivre le scénario!

Mais alors c'est quoi la solution? Je ne veux pas vivre toujours et toujours la même vie, je veux sortir! Je ne peux pas encore et encore refaire les mêmes choses! Je me crois, je crois en moi, je crois à ce que je vois! Mais à chaque fois que je pourrais sortir j'ai la peur qui me gagne je me demande si ce n'est pas la fin! Mais à quoi bon de montrer si je ne peux rien faire pour en sortir! Je m'appelle Nirujan, je suis d'originie Tamil... Et je vois des choses ou plutôt la vérité. Comme tout le monde devrait voir que c'est juste une histoire et que nous sommes tous des figurants qui jouent de notre mieux cette pièce!

J

 

       
         

Jidhu Krishnamurti

      Vous étiez certainement disposé à poser une question simple au départ, mais les choses semblent s'être compliquées par la suite. À l'intérieur de la prison, tout est écrit à l'avance et nombreux sont ceux qui sont prêts à vous croire sur ce point. Quelle valeur accordez-vous au besoin de convaincre les autres de cela? La question qui vous touche réellement n'est pas là. Vous avez conscience de l'illusion, des scénarios, du dieu que les hommes créent à leur image et pourtant cette conscience semble produire une souffrance en vous. Vous dites voir la vérité. Mais la vision de la vérité lève le voile de l'ignorance et de la souffrance. Ce que vous voyez ne peut donc être la vérité.

Vous semblez croire à une malédiction qui pèserait sur l'homme, le confinant à une prison où il vivrait comme une marionnette. Ceci est une partie de la vérité. Une autre partie vous fera voir ceci: Vous êtes créateur de votre univers. Le figurant a créé la pièce, il est aussi le metteur en scène. Les événements ne sont pas déterminés par autre chose ou quelqu'un d'autre. S'il vous plaît de demeurer un prisonnier, une marionnette, un figurant, vous serez cela, tout en faisant mine de vous en plaindre. Mais si vous pouvez envisager que cette vision partielle n'est pas la vérité, vous serez peut-être capable de franchir le voile de cette certitude et de regarder avec attention comment il n'y a pas d'autre malédiction que celle que vous crééz. Pour sortir de la prison, il vous faut voir que vous l'avez construite. Sans quoi, croyant que la clé de votre geôle est entre les mains d'un autre, vous ne sortirez jamais celle qui est dans votre poche. N'essayez pas de convaincre le reste du monde de votre désarroi. Vivez-le jusqu'au bout et trouvez la clé dans votre poche.

J. Krishnamurti