Comment observer?
       

       
         
         

Jakaranda

      Bonjour.

Je suis conscient de mon conditionnement... prenons l'exemple de la peur... je peux la voir en face, je peux observer la cause et les faits que procurent ma peur au moment même où elle se produit... je sais ce qui peut déclencher ma peur, je vois mes émotions au moment précis où j'ai peur... je m'efforce de ne pas la fuir, «je ne la fuis pas»... de ne pas mettre de jugement ni de mots, je me dis que je suis ma propre peur, afin d'éviter qu'il y ait un observateur et l'objet observé... mais rien n'y fait point de changement radical... les faits sont là mon observation n'est pas entière, les questions reviennent à la charge ainsi que le passé... je m'efforce de ne pas utiliser de méthode ni de procédure pour ne plus avoir peur, car je ne ferai que la fuir ou vivre dans une illusion... je me trouve devant un dilemme... mon observation n'est pas bonne je manque de sensibilité... et je n'ose plus agir de crainte de tomber dans le piège de la pensée de créer des croyances pour éviter d'avoir peur etc... de faire du neuf avec du vieux... bref! cela se présente comme un tourment sans solution... en espérant que vous m'ayez compris.

Pouvez-vous m'apporter une précision afin sortir de ce que je qualifie de dilemme.

Merci davance...

éric

 

       
         

Jidhu Krishnamurti

      Vous dites «rien n'y fait» tout en affirmant que vous ne voulez pas «fuir la peur».

Voyez la contradiction, monsieur.

Si vous ne souhaitiez pas fuir, vous ne feriez rien. «Rien n'y ferait», en effet, et vous ne trouveriez rien à redire à cela non plus.

Dans ce que vous faites se cache la volonté de fuir quelque chose.

Vous faites une méthode de la non-méthode.

Si vous vous engagez à confronter la peur avec l'intention de vous en défaire, vous ne la confronterez pas.

Le fait d'anticiper un résultat est l'écueil de ce que vous appellez votre observation.

J. Krishnamurti.