Besoin d'amour
       

       
         
         

Aziz

      Cher ami spirituel,

Je ressens un grand besoin d'être aimé. N'ayant pas de conjointe, je me sens en manque d'amour. Je questionne ce besoin. Est-ce que je le crée et je l'entretiens par ma pensée? Est-ce parce que je ne m'aime pas moi-même que j'ai besoin de me sentir aimé par d'autres? Est-ce un besoin naturel, comme la faim et la soif, dont je ne peux me libérer ou bien pourrai-je m'en libérer et comment? J'explore aussi le principe de donner l'amour inconditionnel au lieu d'être en attente de le recevoir.

Merci pour votre aide.

 

       
         

Jidhu Krishnamurti

      Si vous êtes réellement disposé à questionner ce besoin, vous allez découvrir que ce que vous appelez «amour» est en réalité une quête de confort et de sécurité. Personne ne trouve l'amour dans une relation (il faudrait bien sûr définir ce que nous entendons par ce mot) mais on peut y chercher la sécurité et d'autres avantages, comme un partenaire sexuel ou une cuisinière, quelqu'un qui nous aide à passer les moments difficiles. Toutes ces choses sont volontiers appellées «amour» par tout le monde, pourtant, si nous observons réellement ce qui se passe entre un homme et une femme, nous voyons beaucoup d'arrangements, d'intérêts personnels, d'égocentrisme. Le compagnon ou la compagne ne sont finalement là que comme des objets pour satisfaire nos «besoins». Où est l'amour dans une telle relation?

Mais il ne faut pas se voiler la face, c'est en regardant ce qui est, tel que cela est, que nous pouvons vivre avec ce qui est.

Ce besoin que vous dénoncez est en même temps irrépressible, vous l'avez constaté. J'ai «grand besoin», dites-vous et, en même temps, vous affirmez «comment m'en libérer»? Comment allez-vous vous libérer de quelque chose dont vous êtes certain que vous avez «un grand besoin»? Comment allez-vous parvenir à vous en débarrasser?

La question qui se pose à vous en fait, si vous acceptez qu'il est sans doute immature de vouloir se débarrasser de quoi que ce soit, est de savoir si vous allez continuer à vivre les relations telles que je les ai décrites ou si vous êtes disposé à vous libérer de vos images. Vous êtes en effet habité par des images, image de la femme idéale, image de votre partenaire, image d'une partenaire du passé et toutes ces images vous séparent de l'autre à tout moment. Ce que vous appelez «amour» jusqu'à aujourd'hui est une relation que vous entretenez avec vos images intérieures.

Pour être réellement en relation avec la personne qui vous accompagne il est nécessaire de faire silence en soi et je ne parle pas d'un effort méditatif comme on en trouve sur le marché mais d'un véritable silence que les mots ne peuvent décrire et dans lequel les images disparaissent et laissent la place à une vigilance qui permet d'être absolument présent à ce qui est, un événement, un paysage, une personne, sans obstacle et dans une relation qui pourrait alors être appelée «amoureuse».

J. Krishnamurti