Leila
écrit à


Louis Antoine Saint-Just

Mon amour

Bonsoir!

C'est un très grand honneur de pouvoir adresser mes profondes salutations à l'être que j'aime le plus au monde et de pouvoir espérer que mon humble lettre pourrait être lue par le plus grand des Français!

Monsieur, mon coeur vous appartient!

Leila


Citoyenne,

Je suis très touché par l’affection que vous avouez nourrir envers moi. Je regrette profondément de devoir vous annoncer que mon cœur n’est guère libre et qu’il m’est impossible de vous répondre par les mêmes sentiments. Je suis sûr que vous ne tarderez point à rencontrer un homme plus digne de votre amour que moi, qui vous aimera aussi fort en échange et je vous souhaite sincèrement de connaître avec lui tout le bonheur possible aux âmes pures et vertueuses.

Je reste toutefois votre très humble et très obéissant serviteur et dévoué concitoyen,

Louis Antoine Saint-Just