Thermidoria
écrit à

   


Louis Antoine Saint-Just

     
   

L'amour

    Citoyen,

Pardonnez-moi si vous trouvez ces questions personnelles, bien qu'elles le soient, certes.

J'aimerais savoir si vous avez déjà été amoureux et s'il est vrai que vous avez entretenu une relation suivie avec Thérèse Thorin, née Gellé (je crois).

Pourriez-vous me parler d'elle s'il vous plaît.

Recevez, Citoyen, tout mon respect et mon admiration sans faille.

Salut et Fraternité de la part d'une citoyenne partisane de la République Vertueuse
 

Citoyenne,

Questions très personnelles, en effet.

En ce qui me concerne, je vous rassure – non seulement, je m'étais déjà enflammé pour les yeux doux d'une damoiselle auparavant, mais à l'heure actuelle, j'aime fortement et crois être aimé en retour.

Quant à la citoyenne Thorin, étant anciennement amoureux d'elle, il ne m'est guère possible d'en parler. La réponse à votre question lui appartient, à elle seule.

Avec mes fraternelles salutations,

Louis-Antoine Saint-Just