Sylvie
écrit à

   


Louis Antoine Saint-Just

     
   

Göering te ressemble, citoyen

    Au citoyen Saint-Just,

Citoyen,

Je te réponds à propos du siècle dans lequel je vis, le XXIe siècle. Nous avons eu du mal à y arriver sans problème, mais c'est une autre histoire. La Révolution française s'est exportée en Europe grâce à Napoléon Bonaparte, qui est devenu empereur des Français jusqu'en 1815.

Bon, revenons un petit peu en arrière: en 1939, Hitler envahit la Pologne après avoir fait l'Anschluss (annexion en allemand d'États germaniques) en 1938 (Autriche, Tchécoslovaquie) et la seconde guerre mondiale se déclenche. La France et l'Angleterre rejoignent les démocraties dans la lutte contre le nazisme. Au printemps 1940, c'est la Blitzkrieg (guerre aérienne) et l'invasion. La France est occupée (heureusement, un certain général de Gaulle lance un appel à la résistance le 18 juin 1940 à la B.B.C: British Broad Casting) et le maréchal Pétain (un vieux nordiste de la famille de Robespierre) demande l'armistice à Hitler. La France est coupée en deux: la zone occupée au nord, jusqu'à la frontière espagnole (Hendaye), et la zone libre (entre Vichy et la Provence). Cependant, la Résistance se développe et lance des actions pour libérer le pays. Durant quatre ans, malgré les restrictions alimentaires, les persécutions antijuives, les exécutions sommaires (de résistants hostiles à l'occupant allemand), les Français attendent d'être libérés. Le matin du 6 juin 1944, les troupes anglo-américaines débarquent sur les côtes normandes, libèrent la France et l'Europe. Des millions de Parisiens se soulèvent, «libèrent avec le concours des armées de la France» (dixit le général de Gaulle) la capitale et rétablissent la République.

Ensuite on a eu des périodes d'instabilité gouvernementale jusqu'en 1958... Puis la VIe République s'est affirmée et dure encore de nos jours malgré les difficultés que le gouvernement rencontre dans la réforme des régimes spéciaux (approuvée à une écrasante majorité par le peuple français et rejetée par les syndicats).

D'autres événements ont perturbé l'Histoire humaine. Le 11 septembre 2001 restera pour moi gravé dans ma mémoire, car ce jour-là, je ne l'oublierai jamais, deux avions Boeing sont entrés dans les tours jumelles (Twins Towers) de New York, provoquant la mort de plus de trois mille cinq cents personnes. Ces attentats terroristes furent perpétrés par Al Quaeda d'Oussama Ben Laden, un Saoudien. Depuis, je me sens de plus en plus concernée par tout ce qui entoure l'Amérique du Nord.

Il faut savoir que si nous avions été secourus en 1944 par les Anglo-Américains, c'est à notre demande, car ils sont venus une seconde fois nous libérer. La première fois, c'était lors de la première guerre mondiale de 1914-1918. Les U.S.A. et le Royaume-Uni sont des démocraties qui ont préféré s'unir pour libérer l'Europe du joug hitlérien.

Voilà, citoyen Saint-Just, sur mon époque.

Je te souhaite une bonne soirée.

Salut et fraternité.

Sylvie


Citoyenne,

Ton récit n’a en rien changé l’opinion dont je t’ai fait part dans ma réponse précédente et il ne peut qu’affermir ma déception. Ainsi, au XXe siècle, vous êtes aussi loin de la raison et de la nature que sous la féodalité, faisant les guerres, massacrant les innocents, méprisant les droits de l’humanité. Et non seulement cela: par deux fois la France a eu besoin d’une intervention extérieure pour se libérer, et elle a été occupée durant quatre années par les ennemis! C’est même pire que ce que j’avais cru. Il fallait pour cela que les Français perdent leur fierté de peuple libre et oublient toute la vigilance avec laquelle les citoyens doivent surveiller le gouvernement car ils n’ont point de pire ennemi. Sachez que si vous laissez les questions de paix et de guerre et la direction de la force armée dans les seules mains de l’exécutif, ne soyez point étonnés ensuite que la guerre éclate, que la trahison soit partout et que vos troupes soient battues.

Voilà ce que j’en dis, citoyenne, et je le répète à nouveau: votre XXIe siècle n’est pas de taille à nous donner des leçons de démocratie et de raison.

Salut et fraternité!

Louis Antoine Saint-Just