Sylvie
écrit à

   


Louis Antoine Saint-Just

     
   

Aimes-tu les animaux?

   

Citoyen,

Je me permets de revenir vers toi pour te demander si tu es un ami des animaux? Aimes-tu la compagnie des chats et des chiens?

Sais-tu que je possède une adorable petite chatte, intelligente, douée, fripouille, mais très vive, répondant au doux nom de Tigrette? Elle m'apporte joie, bonheur et repos de l'âme.

As-tu au moins des animaux domestiques qui vivent à ton contact? Un chat, un chien ou un cheval? Si oui, leurs parles-tu? Quels sont tes rapports avec les animaux domestiques?

Est-ce que la Convention a fait un décret ou une loi protégeant nos amis les bêtes de tous les mauvais traitements?

As-tu déjà entendu parler de la protection animale? Si tu as un cheval, peux-tu me dire comment il s'appelle? Donne-lui, de ma part, une caresse sur le chanfrein et les naseaux.

Salut et fraternité!

Sylvie



Citoyenne,
 
Je n'ai rien contre les animaux, mais je n'en recherche pas la socété pour autant. Il y avait un ou deux chats qui traînaient à la cuisine chez nous à Blérancourt, mais il ne m'est pas venu à l'idée de les inviter à se joindre à moi! Je n'ai donc ni chien ni chat, ni autre bestiole. Je ne possède pas non plus de cheval à moi. Je ne suis pas pour autant un mauvais cavalier, mes nombreuses chevauchées lors des séjours aux armées en témoignent, et il m'arrive aussi parfois de monter à cheval à Paris pour une brève promenade, en en choisissant un aux écuries de l'Assemblée. Il s'y trouve de belles montures; je ne saurais pas te dire leurs noms, mais je promets de caresser de ta part celui que je prendrai à l'occasion.

Salut et fraternité,

L. A. Saint-Just