Agnès
écrit à

   


Louis Antoine Saint-Just

     
   

Admiration

    Cher citoyen Saint-Just,

Je vous envoie ce message pour vous dire toute mon admiration envers vous et Robespierre. Je vous ai connu grâce à un manga s'appellant «La Rose de Versailles» et j'ai tout de suite voulu savoir qui vous étiez.

Je vous dessine beaucoup avec Robespierre et les autres révolutionnaires. J'espère que cela ne vous dérange pas.

Salut et fraternité!

Agnès


Chère citoyenne,
 
Je vous remercie de votre aimable attention; vous m’en voyez flatté.
 
Je reste, citoyenne, votre humble et très obéissant serviteur et concitoyen,

Louis Antoine Saint-Just