Retour en page d'accueil de Dialogus

 Manon
écrit à
Héphaïstion
Héphaïstion

Une question parmi tant d'autres

   

Courageux Hephaïstion,

Je tiens d'abord à m'excuser si je vous importune et à vous dire que vous êtes sans doute, avec Alexandre, un de mes personnages historiques favoris.

J'ai tellement de questions que je ne sais où donner de la tête! Je suppose qu'on vous a beaucoup posé celle-ci, mais je suis vraiment intriguée par la nature de votre relation avec le seigneur Alexandre le Grand qui semblait assez étroite: comment vous êtes-vous rencontrés? J'espère ne pas paraître indiscrète à votre égard.

Je suis fascinée par votre sagesse et celle d'Alexandre. Il voulait faire de très grandes choses, je ne pense pas du tout qu'il était mégalomane. Est-il vrai qu'il voulait réunir tous les peuples pour n'en faire plus qu'un seul?

Pardonnez mon trop-plein de curiosité qui est peut-être envahissant.

Que les dieux vous bénissent,

Manon


Bénie Manon,

Merci pour ta missive, qui parmi tant d'autre me redonne force et courage en ces temps difficiles.

Tu ne m'importune guère. J'ai rencontré mon Seigneur à la cour, lorsque mon père, éminence grise au service du souverain, fut introduit. Son but est en effet d'unifier le monde. Il y parviendra sans nul doute. N'est ce pas ?

Hephaistion

************************Fin de page************************