Retour en page d'accueil de Dialogus

Audrey 
écrit à
Héphaïstion
Héphaïstion

Bonjour Héphaïstion



    Cher Héphaïstion,

Je suis tout de même polie, alors je vais me présenter en quelques lignes: je m'appelle Audrey, j'ai dix-sept ans. Je suis de caractère timide. Je suis solitaire, je n'ai pas d'amis et je suis la tête de turc des adolescents de ma ville.

Sachez que je suis honorée et enchantée de faire votre connaissance. J'aimerais vous poser quelques questions si cela ne vous dérange pas, bien sûr, car je ne vous connais pas beaucoup: quel âge avez-vous? À quoi ressemblez-vous physiquement? Avez-vous déjà eu une femme et des enfants? Êtes-vous marié? Avez-vous de la famille? Comment avez-vous rencontré Alexandre? Comment êtes-vous devenu son général? De quelle origine êtes-vous? Comment s'est passée votre enfance? Aimez-vous lire? Moi, j'aime beaucoup ça, surtout les contes et les légendes.

Veuillez excuser ma curiosité, Monsieur Héphaïstion, et pardonnez-moi si mes questions vous ennuient ou vous offensent, je suis si maladroite...

Je vous assure de mon respect et vous remercie d'avance pour vos réponses.

Audrey

Ô Audrey,

Je te remercie de ta charmante missive. Les dieux n'ont pas daigné me laisser une seconde de répit pour y répondre plus tôt mais me voici! Qu'Hermès m'entende!

Être timide et solitaire n'est jamais une tare, l'un peut tout à fait aller sans l'autre, mais tu ne dois pas avoir peur d'avancer et, surtout, avoir confiance en toi. T'accepter. Et assumer tes choix. Car c'est bien la seule chose que l'on puisse faire dans la vie.

Je suis certain d'avoir vu passer plus de trente cycles athéniens... après, mon âge importe peu. La sagesse n'attend pas le fil des années. J'ai déjà expliqué à d'autres personnes qui me comparaient à leur comédien fétiche: devrais-je décrire le grain de ma peau, compter les cicatrices. Je suis épuisé, en vérité. Ne peuvent-ils pas te prêter leurs missives, afin que tu t'instruises à ton tour?

Je suis marié, mais hélas toujours pas père. Mes parents et ma famille sont toujours à Pella. À moins qu'on ne m'ait trompé.

J'ai grandi avec Alexandre. Je l'ai rencontré lorsque je n'étais qu'un chétif petit garçon, vêtu d'un pagne clair en arborant un cimeterre de bois. Je crois bien que je suis devenu son général, puis son chilliarque par la force des choses. La confiance ne s'achète pas en ce monde. C'est certain. Et puis, il est mon ami. Mon amour et mon roi. Qui d'autre peut lui apporter plus limpide loyauté? Je suis un fier macédonien comme mon roi! Par Zeus! Mais je suis un homme du monde.

La lecture et l'écrire sont deux de mes passe-temps favoris, je suis enchanté que nous ayons cela en commun.

Aurai-je alors le plaisir de te lire prochainement?

Dis-m'en plus sur toi!

Force et confiance!

Héphaïstion

Cher Héphaïstion,

Je vous remercie pour votre missive, elle me va droit au cœur et vos encouragements aussi. Elle montre combien vous êtes un grand général.

Je suis heureuse de savoir que vous adorez lire, vous aussi. Quel genre de livres aimez-vous lire? Vous auriez de la joie si vous pouviez voir ma chambre. Elle est pleine de livres et principalement des contes et des légendes.

Vous voulez que je vous en dise plus sur moi? Je suis une jeune fille qui n'a aucun ami, du fait peut-être que je ne pense pas comme les adolescents de mon âge. Je suis timide, maladroite et peureuse. Tous les adolescents de mon quartier se moquent de moi tout le temps et je suis leur souffre-douleur car je ne suis pas jolie. Je me sens très seule et j'aimerais avoir un ami. J'aimerais aussi vous confier un secret d'une grande importance pour moi. J'ai peur du sang, une peur panique du sang et des papillons. S'il vous plaît, gardez ça pour vous. Si jamais vos soldats ou votre roi le savaient, ils se moqueraient de moi.

J'aimerais que vous aussi m'en disiez plus sur vous, s'il vous plaît. J'aimerais vous poser d'autres questions aussi, si cela ne vous dérange pas:

Comment décririez-vous votre caractère? Savez-vous qu'il y a un film sur vous à notre époque? Je ne l'ai pas vu mais il paraît qu'il est bien. Aimez-vous écouter de la musique ou en jouer? Qu'aimez-vous manger? Pouvez-vous me décrire votre ami Alexandre le grand?

Je suis honorée de parler à un aussi grand général que vous et je vous fais un gros bisou sur chacune de vos joues. Passez le bonjour à votre ami Alexandre de ma part.

Audrey
************************Fin de page************************