Prérana
écrit à

   


Claude Frollo

   


Nouvelles (2)

    Bonjour Mon Père,

J'espère que vous allez bien.

Vous me disiez dans votre missive que la passion que vous éprouvez envers Esméralda vous brûle le corps. Dans ce cas, ne pensez plus à Esméralda.

Vous me demandez de quelle origine est mon prénom. Sachez qu'il est d'origine Népalaise et qu'il signifie «Inspiration Divine». Je suis née au Népal.

Ne vous tourmentez plus, je serai toujours là pour vous aider.

Que Dieu vous garde.

Prérana



Madame,

Comment pourrais-je cesser de penser à celle dont l'image me hante sans trêve, qui ne laisse plus aucun répit à mon âme et l'habite de nuit comme de jour? Je ne le puis, je ne le veux! Sa vue m'est nécessaire comme l'eau d'une source, comme l'air que je respire, et tant que je la saurai vivante dans Paris, dans cette ville grouillante qui se trouve toute illuminée de sa présence, de sa grâce, de son parfum - comme pourrais-je échapper à ses charmes? Non, c'est jour et nuit qu'elle m'obsède, que le souvenir de sa danse me trouble, que son fantôme me frôle, sans que je puisse fuir mon rêve et mon désir!

Alors, pour rafraîchir un peu la fièvre qui me dévore, parlez-moi de choses simples, distrayez-moi de ma distraction... Quel est ce pays étranger auquel vous faites allusion? Le nom de Népal est-il situé dans ces Indes lointaines et légendaires? Quel voyage avez-vous donc fait pour connaître de telles contrées?

Racontez-moi votre périple, enfant, et si vous ne pouvez apaiser la soif qui consume ma chair, apaisez au moins celle de ma curiosité encore en éveil.

dom Claude Frollo, archidiacre.