AlexandreA105505+aol.com
écrit à

   


Claude Frollo

     
   

Les Frollo adaptés

    Cher Frollo,

Je m'appelle Alexandre et j'ai treize ans.

Je vous envoie cette lettre pour savoir ce que vous pensez du Frollo du dessin animé de Walt Disney Le Bossu de Notre-Dame ainsi que du Frollo du film de Peter Medak Quasimodo, Notre-Dame de Paris.

Au revoir,

Alexandre

Enfant,

Il ne m’est pas loisible de prendre connaissance des images dont vous parlez; «dessin animé» ou « film» restent pour moi terra incognita.

Mais j'ai pu m'informer auprès des sages de Dialogus, concernant des acteurs qui auraient interprété l’histoire de ma vie.  Avec semble-t-il de fréquentes divergences, tant au niveau de ma position sociale que de mon caractère.

Souvent rendu au siècle, rarement homme de science et alchimiste, il semblerait que mon statut d’ecclésiastique et d’intellectuel ait considérablement gêné vos contemporains! Sachez pourtant qu’au plus profond de moi, je suis prêtre et savant, et passionné de l’être.

Dans cet état d’esprit, j’ai entendu dire que les adaptations les moins éloignées de ma personnalité, et peut-être les plus audacieuses, seraient celles d’un spectacle musical, Notre-Dame de Paris, et éventuellement d’un film, Quasimodo d’El Paris.

Je ne suis pas à même de juger de ces choses…

Dans l’absolu, si vous souhaitez réellement me connaître, je ne puis que vous encourager à lire ou relire l’oeuvre de Victor Hugo; sachez cependant que, là encore, ce ne sera pas réellement ma personnalité qui s’y trouvera décrite, mais seulement l’approche que vous en éprouverez par vous-même.

Car c’est là le plus important : quelle que soit l’apparence qui m’est donnée, enfant, et aussi différentes de moi que soient toutes ces interprétations, elles demeurent justes, dès l’instant où elles auront suscité en vous l’enthousiasme et l’émotion.

Que Dieu vous garde,

Dom Claude Frollo, archidiacre