Audrey Nathalie
écrit à

   


Claude Frollo

   


L'équilibre d'une vie idéale après la Pierre?

    Maintenant que vous aimez, que sera votre vision d'une vie idéale et équilibrée?

Quelle place allez-vous réserver, dans cette nouvelle vie, à l'Amour, la Science, la Foi, la Gouvernance du Monde? Lorsqu'on a un cœur comme le vôtre, et que l'on possède enfin entre ses mains à la fois le Rocher des Philosophes, le Trône de France, et surtout la plus pure Emeraude, près de soi dans sa couche...

Merci infiniment pour votre réponse et les précédentes; avec mon plus profond respect.

Audrey Nathalie

Dame Audrey-Nathalie,

La vie après la Pierre ne s'imagine pas.

Toute projection de l'«après» ne serait en effet que piètre conjecture, limitée à la médiocre perception de nos sens. Car comment se représenter l'Illumination, sans l'avoir vécue dans sa chair? Il faut au préalable parachever l'Œuvre, qui est transcendance et accomplissement, accomplissement de la nature parfaite de la matière, qui engendre la transmutation de l'âme du chercheur. Et les sentiments, les vertus et les rêves trouvent alors leur place naturelle dans l'existence du Philosophe, sans avoir à s'interroger sur leur préséance ou leur raison d'être.

C'est pourquoi, de toutes les valeurs que vous citez, il n'est qu'un seul chemin, qu'une seule quête -et cette quête a pris pour moi les traits de l'éblouissante Émeraude -rosée de printemps -grâce de la nuit, des ténèbres, de l'air calme, du ciel pur, empli de scintillantes étoiles.

Religieux, mage et gentilhomme, je me trouve au seuil de ce voyage, et mon corps se met en mouvement par le désir, et se consomme par la révélation. Et ce chemin unique est en lui-même sa force et son exigence, sa destinée et son aboutissement.

Gloria!

Dom Claude Frollo, archidiacre