LAETITIA
écrit à

   


Claude Frollo

   


Déclaration d'une fan

    Boujour , je m'appelle Laetitia, j'ai dix-neuf ans et de tous les héros de «Notre-Dame de Paris», je tiens a vous dire que c'est vous que je préfère et que si j'avais été a la place d'Esmeralda je n'aurais pas hésité a partir avec vous! Je suis sûre que vous êtes un homme génial. Par contre je pense que vous auriez pu avoir une chance avec Esmeralda si votre façon de l'aborder avait été moins brutale. Je n'ai jamais compris comment elle a pu s'amouracher de cet imbecile de Phoebus, un idiot qui court les filles et qui boit en plus! Mais je suis sûre qu'un jour elle se rendra compte de son erreur et de ce q'elle a raté.

Je finirai avec cette question: je voudrais savoir si vous allez mieux parce que, dans «Notre-Dame de Paris», j'ai lu que vous étiez assez déprimé.

Je serai très heureuse si vous trouviez le temps de me répondre et pour finir je me permets de vous faire un gros bisou.

LAETITIA

Petite Laetitia au nom porteur de joie,

Peut-être possédez-vous cette gaieté de vivre, avez-vous ce caractère enthousiaste, enjoué, dont semble témoigner la belle vivacité de vos propos. Tandis que moi, en moi est le désespoir, vous l'avez bien compris, petite fille, en moi est l'obscurité la plus profonde.

J'ai reçu plusieurs témoignages qui me conseillaient, comme vous, d'être plus affable, d'offrir un visage plus avenant, -moi qui ne sais plus sourire, -moi qui sans doute ne l'ai jamais su... Hélas! comment trouver cette aménité quand votre passion s'épanche avec la furie et l'incandescence d'une coulée de lave? Où puiser cette tendresse quand tout votre être n'a connu comme étreinte que celle, glacée, des murs du cloître, -quand votre force s'est développée dans le carcan austère de la vie religieuse, qui n'offre comme issue à la puissance vitale que les sommets à l'air raréfié de l'intelligence, que la soif et l'ivresse de la domination?

Oh! votre baiser, petite fille, avec sa naïve franchise, me laisse présager ce que peut être la douceur d'une bouche de femme! Ô ciel! que sera donc la tendresse des lèvres d'une autre femme, dont le contact imaginé ne me laisse plus ni trêve ni repos!

Que Dieu vous garde, demoiselle Laetitia, dans la joie et le sourire, comme la statue de l'ange de la cathédrale de Reims.

dom Claude Frollo, archidiacre.