Valentin
écrit à

   


Claude Frollo

   


Bonjour

   

Bonjour,

J'aimerais bien savoir quels sont vos sentiments pour Esmeralda.

Merci,

Valentin


Mon fils,

L'Ecclésiastique disait: altiora te ne scrutaveris et fortiora te ne exquisieris; non est enim tibi necessarium ea quae abscondita sunt videre oculis tuis.
 
Restez humble, mon fils, et méditez ces paroles.

Dom Claude Frollo, archidiacre


Je vous remercie mon Père, il va falloir que je me mette au latin!

Valentin

Hélas, je comprends que se trouvent confirmées mes pires appréhensions!

Le discours latin, sa rigueur, sa logique d'acier, la langue grecque, hautement flexionnelle, les paradigmes, les désinences, l'araméen de la Bible Peshitta, et son écriture inversée -toute cette culture linguistique, disparue, engloutie, effacée par l'ignorance, comme les pas dans le sable par le flot du ressac!

Étudiez, jeune homme, consacrez vos heures à restaurer cette connaissance des lettres, elle est notre histoire et notre origine, ne la laissez pas sombrer dans l'oubli, comme cela semble être le cas dans votre siècle de ténèbres...

Étudiez et priez, et que l'Esprit soit votre guide!

Dom Claude Frollo, archidiacre