Métabelle
écrit à

   


Léo Ferré

     
   

Grrrenouille

   

Léo m'aurait donné le droit de réponse
Léo m'aurait permis de lui dire la vérité
Léo m'aurait laissé lui crier mon amour
Mais vous.....
Vous me donnez juste le droit d'être silencieuse
Vous me donnez juste le droit de me taire devant ses mots
Vous me donnez juste le droit de le lire
Je n'ai même pas le droit de lui dire que je l'aime.


Métabelle,
 
«Léo m'aurait..., Léo le droit..., Vous me donnez juste...»
Je n'entrave que couic à votre métaprose.
Il y aurait deux Ferré? Une usurpation d'identité?
Je serais qui? Léo Ferré? L'autre?
Je suis Léo Ferré.
Je n'suis pas Léo Ferré.
Mais la formule a déjà été prise.
Faut remettre vos pendules à l'heure.
Finalement, vous me donnez juste le droit d'une furieuse envie de la fermer.
Quant à vous, prenez tous les droits et faites-en un poème à qui de droit.
Pourquoi pas aller épistoler avec quelqu'un d'autre sur Dialogus?
Avec Cadichon et Boudha, Knock et Cassandre, Capulet et Montaigu.
Le pape aussi.
Ça me fera une pause matrimoniale.
 
Métabeau



Oui, c'est ça. Pas la peine de se faire passer pour Léo pour raconter des trucs pareils et ne pas laisser la parole aux gens. Merde! C'est le seul moyen que j'avais de lui faire comprendre! Vraiment envie de crier, moi, en lisant ça.



Alors crie.
Ce sera mon côté Beethoven.



Oui, c'est très facile, ça. L'autre peut me dire sa déception sur le site avec ses mots superbes et m'annoncer par cette voie qu'il ne m'aime plus et moi en face je n'ai qu'à la fermer.

La solidarité entre mecs, ça vous va bien, ça...