Joël
écrit à

   


Léo Ferré

     
   

Gialla

    Monsieur Ferré,

J'écoute Gialla
Moi qui ne connais rien de l'italien.
J'écoute Gialla et votre voix un peu cassée par le temps et cependant toujours puissante.
Gialla, mélodie superbe.
Je ne connais rien de l'italien, ou si: «amore e verità»
Auriez-vous mis, Léo, des cigales dans votre piano pour faire cette chanson?

Joël



Monsieur Foisy,

Quelle surprise: «Gialla», une mélodie superbe! «Gialla» est un titre jadis orphelin où j’avais mis un peu de jaune avec du pollen peluche sur un air cassé. Avec un fond de cigales pas très catholiques, pas très toscanes, simili sienne. Il y a vraiment mieux en mélodie! Ascolta me… Titre orphelin... Il me faut livrer un scoop de chez Dialogus. L’auteur est bien répertorié. Pas connu, mais répertorié. Un auteur italien, C. Aunoni. Celui qui a écrit «Io passai la vita dentro di te». Il faudra actualiser vos fiches! J’ai chanté d’autres auteurs italiens: C. Angioleri, G. Testori.

Vous connaissez Cecco? «Tuo padre cammina come te»? Et puis un Sonnetto… et un ou deux autres cachés.

Continuez à écouter amore e verita, amore e amore surtout.
Et ma voix qui meurt en italien.
Ciao.

Léo