cooldad07+msn.com
écrit à

   


Albert Einstein

     
   

Voilier et divergence

    Cher Albert,

J’ai lu une de vos réponses sur une théorie de voyage à la vitesse de la lumière, vous y exprimiez qu’aucune fusée ne pourrait dépasser cette vitesse, faute d’énergie. Bien! Mais si nous utilisions le même principe qu’un voilier? Je m’explique: en plaçant des «voiles» qui repousseraient la lumière, ne pourrions-nous pas utiliser la lumière comme «le vent pour les voiliers», et ainsi être poussés par la lumière de manière à accélérer de plus en plus vite, et même à dépasser la vitesse de la lumière?

J'ai beaucoup d'interrogations sur cette théorie. Par exemple: Comment faire pour ne pas se faire heurter par un résidu qui percerait la voile, et risquerait même de briser le véhicule? Qu’advient-il de la matière si elle dépasse cette vitesse? Existe-t-elle encore?

J’ai aussi une autre question qui me trouble, car je n’ai toujours pas compris le système des 4 dimensions: pourriez-vous me donner une explication assez compréhensible pour mon humble compréhension…

Une autre question aussi: est-ce possible d’utiliser le champ magnétique terrestre pour créer un système de propulsion basé sur un autre champ répulsif à celui de notre planète? Dites-moi juste si cela est réalisable.

Autre question: est-ce qu’un trou noir est un pincement de la ceinture universelle si, par exemple, l’univers ressemble à un brin d’ADN, comme un croisement entre deux univers?

Croyez-vous en plusieurs univers? Pouvons-nous nous servir des ondes comme système de propulsion? Croyez-vous à d’autres formes de vie intelligente? Suis-je stupide ou trop rêveur?

Bon, j’arrête là mes âneries...

Merci pour votre attention,

Passez le bonjour à ma soeur

Cher ami,

Veuillez me pardonner pour ce retard inexcusable.

Vous posez beaucoup de questions. Je ne sais pas trop si je vais répondre à toutes. Voici:

Le principe d'une voile spatiale utilisant l'énergie des photos solaires pour se déplacer est valable. Malgré tout, et quel que soit le moyen que vous prenez pour accélérer votre engin spatial, y compris cette hypothétique voile, vous ne pourrez jamais dépasser la vitesse de la lumière. C'est un principe absolu. Plus vous accélérez, plus votre engin prend de la masse, et ainsi, vous avez besoin de plus en plus d'énergie pour accélérer davantage. La vitesse de la lumière devient un mur infranchissable. Cela règle le cas de quelques questions. Votre question du résidu spatial demeure valable, et s'applique à n'importe quel engin spatial.

Les quatre dimensions sont également appelées «l'espace-temps», puisqu'il s'agit des trois dimensions dites «mesurables», ou observables: la longueur, la hauteur, et la profondeur. À cela s'ajoute le temps, qui constitue la quatrième dimension. Tous les objets, particules, planètes, étoiles, tout évolue dans un univers à quatre dimensions.

Ce n'est pas le champ magnétique terrestre qui peut être utilisé comme moyen de propulsion, mais bien le champ gravitationnel dû à la masse de la Terre. Toutes les planètes du système solaire peuvent être utilisées pour accélérer des sondes lancées en leur direction.

Un trou noir n'a rien à voir avec l'ADN, ni à un croisement d'univers. Il s'agit en fait d'une étoile de masse très élevée (plusieurs masses solaires) qui s'est effondrée sur elle-même.

Je crois en un seul univers, le nôtre.

Il existe nécessairement d'autres formes de vie intelligente.

Vous n'êtes pas stupide. Ni trop rêveur. Il faut rêver.

Vos questions ne sont pas des âneries.

Je ne connais pas votre soeur.

Albert Einstein