Retour en page d'accueil de Dialogus

Paul 
écrit à
Albert Einstein
Albert Einstein


Lumière, origine E=MC2?


    Bonjour professeur,

Je tenais tout d'abord à vous remercier pour ces réponses formidables que vous fournissez à toutes ces personnes en quête de savoir et qui recherche la vérité.

Le but de ma lettre est un mélange d'histoire et de science. J'ai entendu dire qu'à votre époque il y avait une grande question qui subsistait quant à la nature de la lumière, corpusculaire ou ondulatoire. Vous avez  découvert, si je ne me trompe pas, qu'en réalité c'est la même chose, enfin que cela revient au même et que l'on peut passer de l'un à l'autre. Et c'est lors de vos travaux sur la lumière que vous avez découvert cette relation reliant masse (dans le cas photons) et énergie (ondes) et écrit E=MC2. C'est dans tous les cas ce que mon professeur de physique m'a expliqué ou ce que j'en ai compris.

Cependant en lisant certains de vos articles pour vérifier que ce sujet n'existait pas déjà, j'ai remarque que vous répondiez que l'origine de votre formule est la relativité restreinte. J'avoue être un peu désorienté, pourriez-vous m'expliquer clairement dans quel contexte et de quelle manière vous avez découvert cette formule, j'aimerais si possible des détails.

Je vous remercie beaucoup de votre attention, et de votre future réponse. Encore merci à vous, l'un des plus grands physiciens de l'histoire, sans qui beaucoup de choses seraient restées noires.

Paul



Cher ami,

Ah, encore cette formule! Comme si je n'avais fait que cela. Mais je ne vous en veux nullement de poser la question de son origine. Je peux vous affirmer que vous n'êtes pas le seul à vous interroger à ce sujet. Vous savez ce que j'en ai dit, de cette formule? «C’est comme un homme fabuleusement riche qui ne dépense ni ne donne jamais rien; personne ne pourrait savoir combien il est riche.»

Vous savez, le concept en question (E=mc2) est apparu dans un addendum à la théorie de la relativité restreinte. La relativité restreinte a été publiée le 30 juin 1905, sous le titre «de l'électrodynamique des corps en mouvement», et son addendum a été publié le 27 septembre de la même année. Il était intitulé «l’inertie d’un corps dépend-elle de sa capacité en énergie?». La célèbre équation n'y apparaît pas encore sous sa forme connue, puisqu'elle est utilisée au départ dans mes travaux sur l'électromagnétisme pour calculer l'énergie cinétique d'un électron. La forme de l'équation qui apparaît dans ce papier est



 


 
Ce n'est que bien plus tard, c'est-à-dire en 1919, que j'ai utilisé pour la première fois la notation E=mc2. Il ressort en fin de compte que l'équation E=mc2 vient d'une alliance entre la mécanique et l'électromagnétisme.
 
En espérant, très cher ami, que ces quelques mots vous auront été utiles.
 
Albert Einstein

************************Fin de page************************