Retour en page d'accueil de Dialogus

zouheir_1974
écrit à
Albert Einstein
Albert Einstein


L'existence d'un créateur


   

Bonjour Professeur Einstein,

Serait-il possible de savoir si l'existence d'un créateur de notre univers est une possibilité scientifique? Si c'est le cas, quel est le degré de probabilité de cette existence? Dans le cas contraire, faudrait-il un jour se déplacer à une vitesse supérieure à celle de la lumière pour avoir les réponses aux questions fondamentales que l'humanité se pose.

Merci par avance,

Zouheir


Cher ami,

Laissez-moi d'abord vous rappeler que, pour des raisons physiques, nous ne pourrons jamais nous déplacer plus rapidement que la lumière. Cela est une impossibilité physique liée à la nature même de l'espace-temps.

Pour le reste de votre message, tout est fonction du sens que vous voulez bien donner au mot  «créateur». Si vous parlez d'une espèce de divinité bienveillante dont le rôle est de veiller au sort des hommes, et qu'il faut prier pour obtenir l'écoute et l'attention, comprenez-bien que je ne crois nullement à l'existence d'un tel «être».

Cependant, si vous donnez le sens de Spinoza à votre «créateur», une sorte d'intelligence cosmique, ou une quintessence, alors la question n'est pas de trouver la probabilité qu'elle existe, mais bien «quand» nous la trouverons. Car pour moi l'existence de celui que j'appelle «Le Vieux» ne fait aucun doute. La recherche fondamentale en physique théorique et en mathématique pure nous rapproche toujours un peu plus de lui. Les lois de la nature sont ainsi faites qu'elles doivent expliquer tout le réel, tout le comportement de la matière, aussi bien dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand. Pour l'instant, une telle loi n'a pas encore été trouvée. La Relativité Générale n'explique pas tout, et, malgré ce qu'en diront ses défenseurs les plus convaincus, la Mécanique Quantique non plus. Il reste beaucoup de travail à faire avant de trouver une théorie ultime de la nature, et je crois que le jour où nous l'aurons trouvée, ce n'est pas une simple équation que nous verrons, mais bien le visage de Dieu.

Albert Einstein


Laissez-moi d'abord vous rappeler que, pour des raisons physiques (ces raisons sont limitées par notre perception actuelle du monde), nous ne pourrons jamais nous déplacer plus rapidement que la lumière. Cela est une impossibilité physique liée à la nature même de l'espace-temps. (Je suis tout à fait d'accord avec vous au moins pour notre espace-temps).

Pour le reste de votre message, tout est fonction du sens que vous voulez bien donner au mot  «créateur». Si vous parlez d'une espèce de divinité bienveillante dont le rôle est de veiller au sort des hommes, et qu'il faut prier pour obtenir l'écoute et l'attention, comprenez-bien que je ne crois nullement à l'existence d'un tel «être».  (Donnez-moi une seule et unique raison pour laquelle vous avez éradiqué complètement cette possibilité alors que normalement, quelqu'un d'intelligent comme vous doit avoir l'esprit ouvert à toutes les possibilités tant qu'on n'a pas démontré le contraire. Par exemple:  les extraterrestres ou le boson de higgs, graviton .... . Son existence est-elle injuste? Ou est-il quelqu'un d'injuste s'il existait? Cause ------> les maladies, la misère, les guerres, les déportations ou l'extermination........)

Cependant, si vous donnez le sens de Spinoza à votre «créateur», une sorte d'intelligence cosmique, ou une quintessence, alors la question n'est pas de trouver la probabilité qu'elle existe, mais bien «quand» nous la trouverons (C'est une bonne motivation et l'un n'empêche pas l'autre). Car pour moi, l'existence de celui que j'appelle «Le Vieux» (Équation = Création) ne fait aucun doute. La recherche fondamentale en physique théorique et en mathématique pure nous rapproche toujours un peu plus de lui. (Auteur de l'équation  -- -----> non pas celui qui la découvre mais plutôt celui qui l'a amorcée dans le temps). Les lois de la nature sont ainsi faites qu'elles doivent expliquer tout le réel,  tout le comportement de la matière, aussi bien dans l'infiniment petit que dans l'infiniment grand. Pour l'instant, une telle loi n'a pas encore été trouvée.

La Relativité Générale n'explique pas tout, (Et pose autant de problèmes qu'elle n'en résout: matière noire, accélération de l'expansion de l'univers...) et, malgré ce qu'en diront ses défenseurs les plus convaincus, la Mécanique Quantique non plus. Il reste beaucoup de travail à faire avant de trouver une théorie ultime de la nature, et je crois que le jour où nous l'aurons trouvée, ce n'est pas une simple équation que nous verrons, mais bien le visage de Dieu. (Je dirais que c'est plutôt injuste pour ceux qui ne font plus partie de notre monde, ceux qui nous ont quittés, car ils n'auront à jamais la possibilité de connaître l'ultime équation ou  la théorie.

Qu'en pensez-vous professeur?



Cher ami,

Il n'est pas de coutume chez Dialogus de reprendre le message précédent et de le commenter bout par bout, comme vous le faites. Cela rend la lecture difficile et oblige les correcteurs à re-corriger un message déjà corrigé.

Je n'ai pas dit que j'éradiquais l'existence du Dieu des Chrétiens, j'ai dit que je n'y croyais pas. C'est une nuance importante.

Bien, voici quelques éléments de réflexion. S'il y a quelqu'un d'ouvert à toutes les possibilités, c'est bien moi, je crois que personne ne me contredira sur ce point. Cependant, il ne faut pas confondre science et ésotérisme. L'existence des extra-terrestres est très probable. Je n'ai jamais entendu parler du Boson de Higgs. Les fléaux que vous nommez ne sont causés que par l'homme ou par la nature.

Il n'y a absolument rien de triste pour ceux qui nous ont quittés et qui ne connaîtront pas l'ultime équation. Léonard de Vinci est mort et il n'aura jamais connu l'avion. Isaac Newton est mort et il n'aura pas connu la relativité générale. Je cesse ici les exemples. Ils seraient trop nombreux.

Albert Einstein
************************Fin de page************************