cyber-ne@wwyss.ch
écrit à

   


Albert Einstein

     
   

Deux siècles plus tôt...

    Bonjour,

Si vos découvertes avaient été faîtes deux siècles plus tôt, auraient-elles servi à quelque chose? Aurait-on pu les utiliser ou aurait-on dû attendre que le monde soit prêt?



Monsieur,

En science, on pourra dire que tout tombe toujours à point. Il est rare qu'une découverte scientifique soit faite des décennies en avance sur «son époque». Je m'explique: une découverte scientifique arrive rarement seule. Elle est souvent le fruit d'un travail continu constitué de découvertes ou d'expériences antérieures. La relativité, et, par extension, mes autres travaux, découlent ainsi d'un courant de la physique tel qu'à cette époque les physiciens se posaient telle ou telle question, faisaient face à tel ou tel problème. Ainsi, la constance de la vitesse de la lumière est issue des travaux antérieurs de Michelson-Morley sur l'éther, qui eux-mêmes, s'appuyaient sur les travaux de chercheurs antérieurs à eux. Les grands courants de la science sont ainsi faits. Galilée avait eu l'intuition du principe de relativité, mais l'ensemble des notions scientifiques n'était pas assez élaboré à cette époque pour lui permettre de percevoir l'ensemble du problème. Il en est de même avec l'équation de la relativité générale qui utilise des tenseurs et des mathématiques riemanniennes.

Lorsque Newton a élaboré sa théorie de la gravitation, cela suffisait amplement aux astronomes pour calculer les orbites des planètes. Si Newton avait été amené à découvrir les lois qui sous-tendent la relativité générale, c'est qu'alors les autres sciences, notamment les mathématiques, auraient été assez élaborées pour lui permettre cette découvertes, et ainsi, ce n'est pas seulement la relativité qui aurait eu deux siècles d'avance, mais l'ensemble des sciences.

Albert Einstein