Sarl Vsm
écrit à

   


Albert Einstein

     
   

Débat lors d'un colloque marseillais

    Cher Monsieur le Professeur,

Lors d'un récent colloque marseillais traitant de manière concomitante de la philosophie, de l'alcoolémie et de la cholestérolémie, l'un de nos maîtres à penser, le Révérend Père MARCELLOU, de CAVALAIRE, nous a fort brillamment exposé sa théorie suivant laquelle votre célèbre formule procédait de l'indéterminisme…

Le débat fut animé, et personne ne put l'en faire démordre.

Le contradicteur, en l'occurrence le Rittmeister von Grabenstein, prétendait pour sa part qu'une formule mathématique ou physique, se fondant sur des éléments chiffrés ou quantifiés, ne pouvait se situer au plan philosophique pur (ou presque) que dans le domaine du déterminisme.

Pourriez-vous, à défaut d'éclairage précis sur le sujet, nous communiquer votre position quant à cette interrogation. Cela nous permettrait de nous déterminer nous aussi et d'envisager éventuellement d'autres débats.

Nous vous remercions de votre réponse, et vous présentons nos très respectueuses salutations.

Un groupe d'admirateurs inconditionnels, qui regretterait vivement de n'être point né.



Chers amis,

Je dois donner raison à Rittmeister von Grabenstein. Toute formule mathématique est déterministe.

Albert Einstein