frederic.lang@laposte.net
écrit à

   


Albert Einstein

     
   

Constante d'Einstein

    Bonjour Monsieur,

Ne trouvez-vous pas profondément injuste que cette fameuse constante de l'univers qu'est la vitesse de la lumière ne porte pas votre nom, vous qui l'avez découverte?

Nous avons la constante de Planck qui pose la base de la mécanique quantique. Nous avons la constante de Newton qui pose les bases des lois gravitationnelles. Nous avons la constante de Boltzman qui établit l'équation de l'énergie d'un système en fonction de la température et une infinité d'autres qui portent toutes le nom de leur créateur. Il y a même le nombre de Mahler qui est simplement le nombre irrationnel «0,123456789101112...» et qui ne sert absolument à rien!

Mais cette fameuse vitesse de la lumière -dont vous avez calculé la valeur et prouvé qu'elle était une constante de premier plan- ne porte même pas le nom de son découvreur. Dans 1000 ou 2000 ans, ces constantes existeront toujours et porteront encore le même nom.

Mais qui se souviendra encore d'Albert Einstein à ce moment-là?



Monsieur,

Vos remarques sont exactes, cependant, je n'ai jamais recherché les honneurs personnels par mes découvertes.

D'une part, je ne cherche qu'à donner un sens au monde étrange dans lequel nous vivons.

D'autre part, la constante cosmologique, que j'avais introduite, puis retirée des équations de la relativité générale aurait été réintroduite de vos jours pour tenter d'expliquer l'énergie du vide. On me dit que plusieurs scientifiques reconnus nomment cette constante «constante d'Einstein». Finalement, un élément du tableau périodique se nomme Einsteinium.

Voilà suffisamment d'honneurs.

Albert Einstein