christel.cabezon@wanadoo.fr
écrit à

   


Albert Einstein

     
   

Atomes et galaxies

    Il y a une similitude étrange entre l’infiniment petit et l’infiniment grand! Notre monde sur terre serait-il ou, plus exactement, ferait-il partie d’une matière divine?
 

Bonjour,

Votre remarque est juste. Plus nous observons l'infiniment petit plus nous nous rendons compte que nous n'avons pas atteint la limite de l'observable. La même remarque peut s'appliquer à l'observation des galaxies. Il est à se demander jusqu'où la matière ne veut pas être dévoilée. Est-ce là Dieu qui se dérobe à notre regard? Il est bien possible qu'il en soit ainsi, et que de la beauté de l'ordre cosmique sorte un jour le visage de celui que j'appelle «Le Vieux».

Albert Einstein