Retour en page d'accueil de Dialogus

Alexandre 
écrit à
Albert Einstein
Albert Einstein


À propos de vos idées en physique et ailleurs


    Samedi 3 Octobre 2009, France

Monsieur Albert Einstein,

Je m'appelle Alexandre B. et je n'ai, actuellement, que onze ans. Je viens d'entrer en cinquième au collège. Je ne sais pas si l'on parlait déjà de cinquième et de collège à votre époque et dans votre pays, maiscela se situe avant l'apprentissage et avant le lycée qui se situe lui-même avant l'université.

Mon frère m'a offert un petit livre sur vous et depuis j'admire votre œuvre ou, plutôt, ce que je peux en comprendre, car il est évident que je ne comprends pas tout. J'aurais donc quelques questions à vous poser, comme j'aimerais mieux comprendre votre personnalité et vos idées en physique et sur d'autres sujets.

Êtes-vous à votre époque déjà considéré comme une «icône» de l'intelligence scientifique? Si oui, qu'en pensez-vous?

Que pensiez-vous des nazis au moment où ils ont commencé à prendre le pouvoir? Qu'avez-vous ressenti?

J'ai lu que vous étiez à la recherche d'une «équation-dieu» qui résumerait tout, mais qu'est-ce qui vous a amené à la rechercher? Je pense que ce n'était peut-être pas juste pour la compréhension du monde.

Je n'ai pas bien compris le rapport entre votre théorie et celle de monsieur Poincaré. Avez-vous travaillé avec lui? Aussi, j'aimerais savoir quelle est, selon vous, la meilleure manière d'apprendre les maths et la physique, ou un début de maths et de physique en autodidacte. Je sais que vous avez écrit des livres de vulgarisation mais, comme je vous l'ai dit, je ne suis qu'en cinquième, n'ai que le niveau de cinquième et j'ai lu à plusieurs endroits que le niveau avait baissé depuis votre époque, ce qui me décourage un peu. À votre avis, est-ce que je peux lire vos livres de vulgarisation ou est-ce qu'il seraient trop difficile pour moi? J'aurais en outre un peu honte de demander de l'aide à ma professeur de physique et de ce qu'elle pourrait penser de moi si je lui disais que je voudrais aller plus loin.

Merci d'avance,

Alexandre B.
************************Fin de page************************