Kevers Gabriel
écrit à

   


Albert Einstein

     
   

300000 KM/S?

    Cher Monsieur Albert Einstein,

Quel est le phénomène ou le mécanisme qui a pu déterminer que la vitesse de la lumière est de 300 000 km/s et pourquoi pas 303 000 ou 999 999? Pourquoi poser cette question? Je n'ai trouvé aucun capteur qui est capable de transformer UN photon en électricité. Vous me direz qu'il suffit de projeter 100 000 photons sur ce capteur et de diviser le résultat pas 100 000, mais comment le compter si on ne peut pas le mesurer?

Et faire plus vite que la vitesse de la lumière, c'est possible? Si je prends un mobile (M) qui roule à 100 km/s sur lequel je pose une source de n manomètre. Quand le mobile se dirige vers l'observateur, la lumière devrait avancer à 300 100 km/s? Et l'observateur va-t-il voir une variation de couleur de la source (de quelques nanomètres)?


(S) ---- > ---- > ---- > ---- > ---- > *                     (>)
__/-\_______ ->                                                      -|-
O O                                                                              /\
------------------------------------------------------------
Mobile                                                             observateur

Pourtant, la couleur devrait changer sous l'effet doppler, puisée avec une oscillation de x période/s plus V de(s) – distance de l'observateur.

Pouvez-vous nous éclairer?

PS: pas trop vite quand même.

Merci,

Kevers Gabriel
 

Gabriel,

J'explique en détail comment calculer la vitesse de la lumière dans mon message intitulé justement «Comment calculer la vitesse de la lumière».

Pour aller plus vite que la lumière, c'est impossible. Votre exemple est défectueux, car un des principes de la théorie de la relativité est la non addition des vitesses. À basse vitesse, les vitesses semblent bien s'additionner, et tout se déroule comme si Vt = v1 + v2
mais plus la vitesse augmente, moins Vt ne ressemble à la somme des deux. En fait, la vraie formule d'addition des vitesses est la suivante :



Vous voyez qu'à faible vitesse, le dénominateur s'approche de 1, mais plus la vitesse augmente, plus le dénominateur prend de l'importance. Prenez par exemple deux mobiles ayant respectivement les vitesses V1 et V2 proches de C. Le dénominateur devient donc 1+1, et ainsi la formule est V = (v1 + v2) / 2

On ne peut pas tromper la relativité.

Quant à votre exemple sur l'effet Doppler, c'est exact. On peut déterminer si un objet lointain s'approche ou s'éloigne de nous selon qu'on observe un décalage vers le rouge ou le bleu. C'est d'ailleurs ce qui a permis à Hubble d'en arriver à la conclusion que l'univers est en expansion.

Albert Einstein