Retour en page d'accueil de
          Dialogus

Sylvain
écrit à

Alexandre Dumas


Princesse Flora


   

Cher monsieur Dumas,

Je me présente, je m'appelle Sylvain, j'ai vingt-cinq ans et je suis de Strasbourg. Je voulais vous dire que j'aime vos romans et que je vous admire beaucoup. Ma question est la suivante: est-ce vrai que «La princesse Flora» est l'un de vos titres les plus romanesques? Je voudrais bien l'acheter et le lire.

Merci de bien vouloir répondre,

Sylvain


Mon cher Sylvain,

Voilà quelque temps que vous m’avez fait l’honneur de m’adresser ce courrier, mais des évènements que je n’avais lieu de prévoir m’ont privé du plaisir d’y répondre. Aussi vous prié-je instamment de m’en excuser.

Ce devoir accompli, attaquons votre question. L’attaque ne sera pas longue; il me suffira de vous dire que «La princesse Flora» fait en effet partie de mes œuvres les plus romanesques. Elle se démarque de la majorité de mes romans par cela que, d’une part, et vous vous en rendrez compte dès les premières pages, elle est ce qu’on pourrait appeler un roman épistolaire. D’autre part, alors que nous, les auteurs de ce siècle, mais aussi une grande majorité de ceux des siècles précédents, rapportons des histoires où la femme est trompée, c’est ici elle qui trompe. Elle le fait mieux qu’aucun homme n’eût su le faire. Comment elle le fit, c’est ce que j’eusse eu tort de vous révéler, mais que vous aurez le plaisir, du moins je l’espère, de découvrir en lisant le livre.

Quoi qu’il en soit, j’aurai toujours l’honneur d’être,

Votre très humble et très obligé,

Alex. Dumas

************************Fin de
        page************************