Clémence
écrit à

   

Charles Darwin
Charles Darwin

     
   

Qu'est-ce exactement que la théorie de l'évolution?

   

Bonjour, esprit conquérant de Darwin!

Je m'intéresse à votre théorie car elle est le sujet de mon TPE. Mais malgré l'idée générale que je m'en fais je n'arrive pas à la comprendre exactement. Tous les êtres vivants ont un ancêtre commun, mais lequel? Pourquoi le singe et l'homme se ressemblent-ils tellement? Et si votre théorie était fausse, qu'est-ce qui pourrait le démontrer?

Merci de répondre à mes questions, et merci de votre attention (j'espère que là-haut, Dieu ne vous condamne pas trop méchamment!).


Chère Clémence,

Il m'est difficile d'expliquer en une lettre en quoi consiste la théorie de l'évolution par sélection naturelle, alors que je considère que le livre où je la présente, «l'Origine des espèces», qui fait un peu plus de quatre cent cinquante pages, n'est lui-même qu'un résumé de l'ouvrage plus complet que je me proposais d'écrire.

Pour apporter quelques éléments de réponse à tes questions, ma théorie est une théorie de l'évolution de la vie, pas de son origine. Ce sont deux choses différentes que d'expliquer l'apparition de la vie, et d'expliquer son évolution une fois qu'elle est apparue, telle que nous pouvons la voir dans les êtres vivants actuels et dans les fossiles. Ma théorie ne répond pas à ta première question.

Par contre, elle répond à ta deuxième question. L'homme et les singes se ressemblent beaucoup car ils descendent d'un ancêtre commun, dont ils ont hérité de nombreux caractères, et cet ancêtre commun n'est pas très ancien.

Ma théorie repose sur l'idée que les espèces ont évolué les unes à partir des autres. Pour démontrer que ma théorie est fausse, il faudrait par exemple démontrer que les espèces n'ont pas évolué les unes à partir des autres, mais qu'elles sont apparues d'un seul coup, indépendamment les unes des autres. Elle repose aussi sur l'idée que des variations apparaissent entre les individus de manière aléatoire, que certaines présentent des caractères avantageux pour les individus qui les portent, et que ceux-ci sont donc sélectionnés par les conditions de vie dans lesquelles ils se trouvent. Pour démontrer que ma théorie est fausse, il faudrait démontrer que les variations observées entre les individus apparaissent surtout parce qu'elles sont favorables aux organismes (alors que, selon ma théorie, elles apparaissent indépendamment du fait qu'elles sont avantageuses ou non), ou, à l'opposé, qu'elles n'apportent aucun avantage ni aucun désavantage aux individus qui les portent.

Cordialement,

Charles Darwin