A.S.
écrit à

   

Charles Darwin
Charles Darwin

     
   

Privilège de l'homme et de la femme

   

Bonsoir,

En tant que scientifique, pensez vous qu'il existe un quelconque privilège à naître «homme» ou à naître «femme»?

Et cette notion de privilège peut-elle avoir un rapport avec «la théorie de l'évolution», qui vous est très certainement familière? Personnellement je pense que oui, car il y des avantages dans les deux cas.

Votre avis compte beaucoup pour moi.

Respectueusement,

A.S


Chèr(e) A.S.,

J’avoue ne pas comprendre ce que vous entendez par «privilège» en rapport avec la théorie de l’évolution. Le fait de porter des caractères favorables ne peut pas être assimilé à un privilège, sauf à employer ce mot dans une métaphore trompeuse.

Par ailleurs, le caractère masculin ou féminin ne constitue pas en soi un avantage adaptatif. S’il y a, comme vous dites, un «avantage dans les deux cas», alors, comparativement, il n’y a pas d’avantage biologique à être homme ou femme. D’ailleurs, s’il y avait un avantage à être l’un ou l’autre, alors la conséquence serait qu’il y aurait une différence entre le nombre d’hommes et le nombre de femmes. En effet, le caractère «masculin» ou «féminin» ne peut constituer un avantage, du point de vue de la sélection, que s’il est associé à la descendance. Autrement dit, la question est de savoir si le fait d’engendrer plus de mâles, ou plus de femelles, augmente les chances de survie et de reproduction de sa descendance. Si c’était le cas, il y aurait alors plus de mâles, ou plus de femelles, dans la population, ce qui ne semble pas être le cas dans l’espèce humaine, bien que cela puisse être le cas dans d’autres espèces.

Sincèrement vôtre,

Charles Darwin