Baptiste
écrit à

   

Charles Darwin
Charles Darwin

     
   

En savoir plus sur votre théorie de l'évolution

    Bonjour,

Je suis un élève de quatrième et je souhaiterais vous poser deux ou trois questions. Je voudrais savoir: vous avez étudié la théorie de l'évolution, en quoi consiste-elle? Cette théorie est la première acceptée. Qu'avez-vous ressenti, quelle a été votre réaction? Vous avez aussi étudié d'autres théories, avez-vous réussi? En quelle année votre théorie de l'évolution a-t-elle été acceptée?

J'espère que vous me répondrez très vite,

Baptiste


Cher Baptiste,

Il est difficile de résumer en quelques lignes ma théorie de l’évolution par la sélection naturelle. Je considère que «L’Origine des espèces», livre dans lequel j’expose ma théorie, est déjà un résumé, bien qu’il fasse plus de trois cent pages. Je peux essayer d’expliquer le principe de ma théorie –sans la justifier, ce qui demanderait beaucoup plus de place et de temps– en disant ceci: les espèces que nous pouvons observer sont apparues par transformation progressive à partir d’individus appartenant à des espèces plus anciennes. Cette transformation est due aux mécanismes suivants.

Dans une population, chaque génération engendre plus d’individus qu’il ne peut en survivre. Certains, les plus nombreux, vont mourir avant de se reproduire. D’autres vont survivre et engendrer à leur tour une descendance. Ceux qui survivent ne survivent pas par hasard mais parce qu’ils présentent des caractères favorables. En effet, les individus ne sont jamais totalement identiques, et diffèrent toujours plus ou moins par de petites variations héréditaires. Certains de ces caractères augmentent les chances de survie et dont favorisent les individus qui les portent. Ceux-là sont donc sélectionnés– de manière analogue à un éleveur qui sélectionne certains individus pour la reproduction. Ils survivront et auront une descendance plus nombreuse que les autres. Ces caractères étant héréditaires, la génération suivante aura hérité des caractères favorables. De nouveau, dans cette génération, les individus présentent de  petites variations, et ceux qui sont porteurs des caractères les plus favorables seront sélectionnés à leur tour. Au fur et à mesure des générations, les caractères favorables sélectionnés s’accumulent et aboutissent à l’apparition d’espèces nouvelles. L’évolution est donc une descendance avec modification, sous l’effet de la sélection naturelle.

Vous me dites que ma théorie est acceptée. C’est vrai, semble-t-il, à votre époque, mais ce n’est pas le cas de la mienne (n’oubliez pas que je vous écris en date du 18 juin 1864). Je ne peux donc pas vous dire en quelle année ma théorie a été acceptée. «L’Origine des espèces» a été publié le 24 novembre 1859. Certains de mes collègues ont été tout de suite convaincus par ma théorie; beaucoup ont été convaincus par mon livre de la réalité de l’évolution, mais pas forcément par le mécanisme de sélection naturelle. J’avoue que je m’y attendais. J’ai eu l’idée de ma théorie à la fin des années 1830, après mon retour du voyage autour du monde que j’avais effectué à bord du Beagle, mais je ne l’ai publié que vingt ans plus tard. En effet, bien que je fusse convaincu de la véracité de ma théorie, je savais qu’il serait difficile d’en convaincre mes contemporains. J’ai donc passé de nombreuses années à y réfléchir, de manière à trouver les arguments pour la démontrer, et à réfuter les arguments qu’on pourrait lui opposer.

Je n’ai pas travaillé à l’élaboration d’autres théories. À mon époque, nous manquons d’une théorie satisfaisante de l’hérédité, c’est-à-dire de la transmission héréditaire des caractères. J’y travaillerai probablement un jour, mais j’avoue que, pour le moment, les choses ne m’apparaissent pas très claires sur ce sujet.

Cordialement,

Charles Darwin