Tes projets pour l'avenir
       

       
         
         

Alexandre Chouinard

      Lettre à Caius Julius Caesar, dictateur, Imperator, Pontifex Maximus,

Salut et que les dieux veillent sur toi,

Je ne peux que démontrer mon admiration et ma fascination face au grand personnage que tu es. J'ai suivi ta carrière dès le tout début, et tes talents d'orateur et de général m'ont impressionné à tel point que je ne peux imaginer aucun autre homme gouverner Rome. Les peuples de la Gaule sont enfin pacifiés, ces sales barbares qui ne connaissent pas l'eau avaient grand besoin que notre civilisation supérieure l'envahisse et lui enseigne les bonnes manières. Je crois que tu devrais maintenant pacifier toute la Bretagne (nation de sauvages également et peu évoluée), car seulement une petite partie a été pacifiée jusqu'à maintenant. Quels sont tes projets pour l'avenir? Un conseil, méfie-toi des ides de Mars.

Amitiés,

Julius Lucius Décimius

 

       
         

Jules César

      De César à Julius Lucius Decimus,

César apprécie tes félicitations et se réjouis de voir que les gens de Rome approuvent sa politique et ses actions. Il compte mener à bien de nombreux projets durant les prochaines années autant à l'intérieur des frontières de l'Empire qu'à l'extérieur. Il doit maintenant terminer de nettoyer les restes de la République ancienne qui sombrait sous la corruption et en établir un régime politique qui reposerait sur de nouvelles bases.

César prépare aussi une expédition contre les Parthes qu'il faut anéantir une fois pour toutes. Quant à l'île de Bretagne, César y retournera dans quelques années car son potentiel économique est très grand et son incorporation à l'Empire serait bénéfique pour tous.

Que les dieux te protègent,

C.J. César