Aymeric
écrit à

   


Jules César

     
   

Rome et toi

    Ô Grand César,
 
Je te salue ! Comment as-tu battu les Gaulois? Étaient-ils de misérables pauvres? Quelle est la source de ta puissance? Vient-elle de ton père (comme Louis XIV qui succède à Louis XIII) ou alors les Romains ont-ils tout simplement voté pour toi (comme pour élire un maire ou un président, si tu connais tout ce petit monde là bien-sûr car tu as vécu avant Louis XIV et Louis XIII et avant les maires et présidents)?

Est-ce difficile pour toi de présider et de commander un combat de gladiateurs (surtout quand le «moment du jugement» vient)?

Crois-tu aux dieux (comme Mercure, Vénus et surtout Jupiter qui est Zeus pour les Grecs)?
 
Sur ce, je te quitte,
 
Aymeric, âgé de onze ans.
Ave, puer curiose,

César ne comprend pas tes questions avec ces noms d'hommes numérotés: on numérote bien les filles dans notre famille, puisqu'elles n'ont pas de nom, mais comment peut-on être roi sans avoir de nom?

César a construit lui-même son pouvoir qui ne doit rien à personne. Sa famille est d'origine divine, mais il est le premier à égaler Mars sur les champs de bataille; d'ailleurs il ne croit pas aux dieux, sauf peut-être à Fortuna, la déesse de la Chance qui lui a permis souvent des victoires inespérées.

Mais César sait aussi que les Romains sont superstitieux et, comme il est Pontifex Maximus (Grand Prêtre) depuis l'âge de 37 ans, il évite de dire qu'il ne croit pas à ces dieux qu'il fait mine de servir.

Vale


Ave César,

Tout d'abord, merci d'avoir répondu à mes questions, je ne m'y attendais pas! Ensuite pour la chance, c'est vrai que tu devais en avoir avec toutes ces victoires tellement «inespérées» comme tu dis.

Ensuite, Louis XIV et autres «espèces» de cette sorte que je t'ai citées ont vécu bien après toi: du 16e siècle à aujourd'hui. 

Au revoir, et merci d'avoir répondu à mon premier message.

A bientôt,

Aymeric, onze ans